Site 100% dédié aux Bouledogues Français

Les 10 erreurs les plus courantes en éducation

Éduquer son chien n’est pas toujours facile.


Nous pensons bien faire et, finalement, c’est tout l’inverse que nous obtenons, sans vraiment comprendre pourquoi.
Une erreur par-ci, une erreur par-là et cela entraine une « désobéissance » progressive de notre cher compagnon à 4 pattes.
Le quotidien devient compliqué, voire tendu et nous ne savons plus quoi faire pour arranger la situation.

Vous allez découvrir dans cet article les 10 erreurs les plus fréquentes en éducation, et comment s’en prémunir. Bonne lecture !

Dans un premier temps, il est absolument primordial de ne jamais adopter un chiot si celui-ci à moins de 2 mois (Dans la mesure où il a toujours sa mère).
C’est à la mère de commencer l’éducation des petits et les séparer avant l’âge de 8 semaines est une grave erreur. Cela peut entrainer des troubles du comportement difficilement rattrapables.
Ensuite, vous pouvez commencer l’éducation de votre chiot lorsque celui-ci a atteint l’âge de 4 mois minimum.
Voici donc les 10 erreurs les plus communément faites par les propriétaires de chien lors de son éducation.

1 – Vos émotions prennent le dessus.

Les chiens/chiot ressentent tout ce que vous ressentez. Comme les chats, ce sont des éponges à émotions.
Si vous êtes stressé ou énervé pendant le cours d’éducation, votre chien le ressent et sa concentration est grandement affectée.
Il est essentiel de faire une séance d’éducation canine en étant parfaitement calme, décontracté, sûr de soi et bienveillant. Votre chien va ressentir cette Super Energie et sera plus enclin à vous écouter.
Si vous êtes dans un mauvais jour (mauvaise humeur, malade, fatigué etc.), reportez le cours d’éducation. C’est préférable pour vous et votre chien.

2 – Faire des séances d’éducation trop longues.

Apprendre de nouveaux ordres à un chien est un processus long et répétitif mais nécessaire. Ce travail se fait tout au long de sa vie.
Le temps consacré à une séance d’éducation doit être le plus positif possible. Il ne faut jamais arrêter une séance sur un échec. Cela peut frustrer le chien.
Préférez des cours d’éducation de quelques minutes plutôt qu’une longue séance de 20 minutes. Le chiot peut difficilement rester concentré sur une si longue période.
Dès que le chiot a réussi l’exercice, récompensez-le puis arrêter la séance. Laissez-le jouer, se dégourdir les pattes. Le chiot gardera un bon souvenir de cette séance et sera davantage volontaire pour recommencer et vous satisfaire.
N’oubliez pas : De courtes séances de 1-2 minutes sont plus bénéfiques que des séances de 10-15 minutes.

Guide santé

3 – Ne pas dédier un temps pour l’éducation.

Comme pour tout apprentissage, il est nécessaire de prendre un temps spécial pour l’éducation de votre chiot.
C’est une erreur de penser qu’une fois l’exercice réussi, l’ordre est acquis par votre chien. L’éducation se fait tout au long de sa vie, par répétitions.
Pour conserver « l’obéissance » du chien, il est primordial de continuer à pratiquer tous les ordres.
Votre chien n’en sera que plus équilibré et heureux. Il sera ravi de vous écouter et de vous obéir.

4 – Répéter plusieurs fois le même ordre.

Répéter plusieurs fois d’affilée le même ordre n’est pas bénéfique pour votre chien. Si vous lui demandez de s’asseoir, laissez-lui quelques secondes pour intégrer votre demande et s’exécuter.
(Cela fonctionne si vous êtes sûr que votre chien connaît l’ordre en question).
En répétant plusieurs fois le même ordre, vous « embrouillez » l’esprit du chien et celui-ci n’est peut-être plus enclin à vous écouter.

5 – Se contredire selon les situations.

Pour favoriser l’éducation positive de votre chien, il est essentiel de réagir aux bons comportements et non aux mauvais.
Par exemple : Vous apprenez le « Au pied » à votre chien.
Pendant la séance, celui-ci part gambader alors que vous le rappelez.
Lorsqu’il revient enfin vers vous, vous le grondez. Votre chien va intégrer que lorsqu’il revient vers vous, il se fait gronder. Il va donc éviter de reproduire cela à l’avenir.
Dans cette situation, il faut féliciter votre chien lorsqu’il revient vers vous. Voulant vous satisfaire, il reviendra à chaque fois que vous l’appellerez.
La même situation se retrouve si vous autorisez votre chien à monter sur le fauteuil mais que vous le gronder s’il monte avec les pattes sales.

6 – Être incohérent.

Pendant l’éducation de votre chiot/chien, vous allez lui apprendre des ordres en utilisant certains mots. Veillez à bien utiliser les MÊMES mots tout au long de sa vie.
Si vous choisissez le mot « Couché », ne lui dites pas « Couches toi ». Le chien ne comprendra pas, il n’a pas appris ce mot.
Idem avec le mot « Au pied », ne lui dites pas « Reviens ». Ce mot n’aura pas de sens pour lui.
Soyez cohérent et utilisez toujours les mêmes mots lorsque vous vous adressez à votre chien.

7 – Ne pas entrainer votre chien dans des endroits différents.

Votre chiot/chien se sent forcément plus à l’aise dans son lieu de vie.
Si vos séances d’éducation se passent uniquement chez vous, il y a de grandes chances que votre chien n’écoute pas en dehors de votre maison.
Pour pallier à ce problème, commencez vos cours d’éducation dans la maison. Une fois l’ordre acquis, renouveler l’expérience dans votre jardin, puis en promenade, puis en présence d’autres chiens ou animaux etc.
Vous augmentez ainsi progressivement le « niveau de difficulté ». Votre chien apprend ainsi à répondre à tous les ordres dans des situations différentes et avec des distractions diverses.

8 – Ne pas sociabiliser son chien.

Pour que votre chien soit le plus équilibré possible, il est essentiel de bien le sociabiliser.
Dès son arrivée, vous pouvez l’emmener dans des endroits divers et variés : au parc, en ville, sur la terrasse d’un café etc.
Votre chien doit être habitué à d’autres congénères (chiens, chats, chevaux, vaches etc.) et aux autres humains.
N’oubliez pas d’habituer votre chien aux différents bruits quotidien comme l’aspirateur, le sèche-cheveux, la cafetière etc.
Les chiens mal socialisés peuvent être très peureux et donc potentiellement dangereux.

9 – Utiliser uniquement les friandises comme récompense.

Tous les chiens ne sont pas nécessairement attirés par les friandises.
Certains préfèrent les caresses de leur maître ou encore le jeu.
Les friandises sont conseillées lorsque l’on débute l’éducation mais il est important de savoir s’en détacher peu à peu.
Attention à ne pas arrêter brutalement la récompense par friandises. Stoppez cette pratique progressivement. Remplacez, petit à petit, les récompenses par une caresse en félicitant votre chien avec en voix « gaga » ou par son jeu préféré.
Pour cela, observez bien votre chien et choisissez l’option qui lui fait le plus plaisir.
Le jeu ?
Les caresses ?
À vous de voir !

10 – Ne pas s’adapter au caractère du chien.

Tous les chiens ne vont pas s’éduquer de la même manière. Chaque chien est différent et possède son petit caractère bien à lui.
Les techniques d’éducation qui fonctionnent sur un chien ne fonctionneront peut-être pas sur un autre.
C’est bien vous qui vous adaptez à votre chien et non l’inverse.
Pour une éducation réussie, plusieurs critères sont à prendre en compte, comme l’âge du chien. Un chiot ne pourra pas vous apporter autant de résultat qu’un chien adulte. Le temps d’apprentissage est différent. Les temps de pause sont plus nombreux, par exemple.
Et enfin, il faut prendre en compte le caractère du chien. Est-il peureux, est-il dominant, est-il joueur etc.
Un chien/chiot dominant ne s’éduque pas de la même manière qu’un chien/chiot peureux. Les dominants ont besoin de fermeté alors que les peureux ont besoin de plus de douceur.

BONUS : Humaniser son chien.

Donner à votre chien des sentiments humains n’est pas sain pour son éducation et son développement.
Il est essentiel de conserver une hiérarchie au sein de votre famille.
Par exemple : Votre chien ne doit pas manger en même temps que vous.
Chez les animaux, ce sont les Dominants qui mangent en 1er. Le reste de la meute mange après eux. Cela permet de conserver une hiérarchie.

Si vous avez un doute sur la manière d’éduquer votre chien/chiot, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’éducation canine.
Ils ont plein de conseils et astuces pour bien vivre avec son chien.

Et vous, quelles erreurs avez-vous remarqués et comment avez-vous fait pour y remédier ? N’hésitez pas à donner vos conseils sous cet articles pour en faire profiter la communauté 🙂

3 Comments

  1. Cendrier sur 27 octobre 2020 à 10 h 53 min

    Bonjour j zi ma bouledogue depuis 2 zns je l ai adopté il y a 2 ans. Je ne connais pas son passé. Elle ne supporte aucun animal.elle esy adorable avec les humains.

  2. Mylène sur 27 octobre 2020 à 14 h 58 min

    Bonjour !
    Moi j’ai associé un ordre à un mot et un geste pour bien capter son attention, aujourd’hui mon bouli va avoir 14 ans et est devenu sourd, donc les gestes servent beaucoup pour me faire comprendre !

    Mylène et Botox

    • Cyril sur 5 novembre 2020 à 15 h 07 min

      Bonjour Mylène,

      Merci pour votre témoignage !
      Effectivement, nous n’y pensons que rarement, mais si notre chien devient sourd, les gestes qu’il aura intégrés seront très utiles 🙂

      A bientôt !
      Cyril

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien