Site 100% dédié aux Bouledogues Français

5 astuces pour que votre chiot cesse de vous mordiller

Le mordillement chez le chiot est un comportement tout à fait normal, soyez rassuré.

SI votre chiot vous saute dessus et/ou vous mordille, c’est qu’il est tout à fait normal et en bonne santé ! Réjouissons-nous !

Il faut savoir qu’un chiot de 6 semaines possède déjà 28 petites dents. Ce qui, quand il mordille, peut ne pas être très agréable.

Même si ses dents ne sont pas vraiment affûtées à cet âge, il est essentiel de lui apprendre à se contrôler. Sinon, vous l’aurez compris, à l’âge adulte cela risque de devenir bien plus compliqué.

Dans cet article, nous allons vous livrer 5 conseils pour apprendre à votre chiot à ne plus mordiller. Tout cela bien entendu dans l’objectif d’appliquer l’éducation positive !

Bonne lecture !

Comment apprendre à son chiot à ne plus mordiller ?

Les chiots prennent l’habitude de mordiller lorsqu’ils sont en compagnie de leurs frères et sœurs. C’est un jeu pour eux et c’est à cet instant qu’ils apprennent ce que l’on appelle l’inhibition de la morsure.
Le chiot apprend à contrôler sa morsure en fonction de la réaction de l’autre.

Exemple :
Les chiots jouent entre eux et l’un d’eux mord son frère. Le frère pousse un cri pour avertir qu’il a eu “mal”. Le chiot mordeur va “s’en vouloir” et va prendre en compte cette réaction. La prochaine fois, il va mordiller moins fort.

Une fois séparé du reste de la famille, il est essentiel de continuer cet apprentissage lorsque le chiot est à la maison. Apprenez-lui à ne pas vous mordiller.

Comment faire ?

Conseil n°1 : Éduquer son chiot de façon positive.

L’éducation est la base de tout, il faut le savoir.

Lorsque vous accueillez un chiot chez vous, il est très important de continuer cette socialisation. Le chiot doit apprendre à contrôler sa morsure comme il le faisait avec ses frères et sœurs.

Pour commencer, vous devez être l’initiateur de l’interaction avec le chiot. Si vous vous rendez compte qu’il devient trop excité, stoppez l’activité avant qu’il ne mordille. Cela lui permettra de redescendre en émotions et de se calmer.

Si c’est trop tard et que votre chiot a commencé à mordiller, poussez un petit cri.
Suite à cela, ne restez pas vers lui, partez. Votre chiot n’aimera pas cette réaction et, peu à peu, ne recommencera pas parce qu’il sait que s’il mordille trop fort, il n’aura plus de compagnon de jeu.

Guide santé

Conseil n°2 : Munissez-vous d’un jouet à tirer.

Votre chiot doit être capable de faire la différence entre mordiller un jouet pour jouer et mordiller vos doigts.

Pour cela, s’il joue avec vous et qu’il vous mordille les mains, les pieds, les chevilles etc. Pratiquez la solution de la morsure inhibée en poussant un petit cri puis en l’ignorant. Votre chiot ne sera pas content du résultat et ne vous mordillera plus pour que vous restiez jouer avec lui.

À contrario, lorsqu’il joue avec un jouet à tirer ou un autre jeu, félicitez-le. Il comprendra que c’est avec un jouet qu’il peut mordiller et non avec vos mains !

Conseil n°3 : La socialisation se fait avec d’autres congénères.

Pour réussir la socialisation de son chiot, il est essentiel de le faire rencontrer d’autres chiens, de toutes races et de tous les âges. C’est aux côtés de congénères que votre chiot apprendra le mieux : ce qu’il faut faire / ce qu’il ne faut pas faire.

L’avantage est que les chiens plus âgés vont imposer le respect naturellement. Le chiot va apprendre d’eux comme un enfant apprend des adultes.

Participez à des promenades collectives, rendez-vous dans un parc ou dans un site où les chiens sont très présents.

Un chiot qui grandit sans voir d’autres chiens a de fortes chances de développer des troubles du comportement par la suite. Cela fait, cette situation est très difficilement récupérable. Même si, gardons à l’esprit qu’un chien peut être rééduqué à tout âge.

Mais, mettez un point d’honneur à la socialisation de votre chiot dès son arrivée chez vous. Emmenez-le en ville, à la campagne, dans une ferme, dans les prairies voir d’autres animaux etc. Tous les endroits où le chien est accepté, allez-y !

Conseil n°4 : Ne le punissez pas

Le chiot mordille, c’est inévitable. C’est à vous de lui apprendre à ne pas le faire en l’éduquant et en lui apprenant l’inhibition de la morsure.

Si votre chiot vous mordille, ne vous fâchez pas contre lui et ne le punissez pas. Du moins, pas avec une punition excessive et disproportionnée :

  • Pas de tape, même légère, sur le museau ;
  • Ne pas lui faire peur en faisant de grands gestes par exemple ;
  • Ne lui maintenez pas la gueule fermée ;
  • Ne lui criez pas “NON” ;
  • Ne pas l’empoigner par la peau du cou comme un chat.

N’oublions pas, l’éducation positive est le maître mot !

Punir son chiot parce qu’il vous mordille ne rime à rien car :

  • Dans un premier temps, il ne comprendrait pas puisque pour lui, il est en train de jouer avec vous. Cela reviendrait à le disputer parce qu’il joue. La seule chose qui ressortirait de tout cela est que le chiot cesse de jouer par crainte d’être puni.
  • Dans un second temps, cela ne va pas le faire arrêter de mordiller pour autant car il ne fera pas le lien.

La meilleure chose à faire est de lui faire comprendre que ça vous fait mal (même si ce n’est pas le cas) et qu’il doit contrôler sa morsure s’il veut continuer de jouer.

Conseil n°5 : La répétition et la patience rythment cette éducation.

Pour qu’un chiot intègre un ordre ou une notion, celle-ci doit être répétée des dizaines de fois. Soyez patient, votre chiot apprend mais il a besoin de votre compréhension.

C’est un bébé après tout !

Si votre chiot vous mordille, la seule punition est le retrait.

Poussez un petit cri pour signaler que vous avez eu mal (même si ce n’est pas vrai) puis retirez-vous. Votre chiot va, au fur et à mesure des répétitions, comprendre qu’il ne doit pas mordiller s’il veut continuer de jouer.

Avez-vous eu votre chien quand il était petit ? Ou l’avez-vous eu adulte ?

Comment lui avez-vous appris à se contrôler et à ne pas mordiller ?

Racontez-nous tout cela en commentaire et partagez votre expérience avec la communauté ! 😎

1 Comment

  1. Sandra sur 20 juillet 2021 à 17 h 18 min

    Bonjour

    Nous avons un bouledogue français mâle Bounty qui va avoir 5 ans et qui est dominé et ne se défend pas et à l’arrivé de Nougat il y a 1 mois petit bouledogue français de 3 mois il arrête pas de mordre Bounty au cou et ailleurs , Bounty a un souffle au cœur et à peur du petit.
    Comment réagir faut il punir Nougat ou pas??? Car Nougat épuise Bounty.
    Que devons nous faire pour apaiser les tensions et qu’il puisse s’apprécier…
    Merci du conseil.

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien