Site 100% dédié aux Bouledogues Français

Comment reconnaître les symptômes d’une cataracte chez le chien ?

Les chiens aussi peuvent souffrir d’une cataracte, comme les humains. Cette pathologie, comme beaucoup d’autres, fait peur et inquiète les propriétaires. Cette maladie oculaire entraîne une baisse de la vision qui a une conséquence sur le confort de vie de l’animal. Dans certains cas, elle peut être accompagnée de complications gênantes, voire douloureuses.

Cette pathologie se développe majoritairement chez les chiens âgés, qui ont généralement plus de 7 ans. On parle donc de cataracte sénile. Une partie de l’œil devient peu à peu opaque, cela empêche la lumière de passer et donc le chien perd progressivement la vue.

Dans cet article, nous allons voir quelles sont les causes ainsi que les symptômes et les traitements possibles pour cette affection. 

Bonne lecture ! 🙂

C’est quoi une cataracte ?

La cataracte est une pathologie oculaire. Elle est assez fréquente et peut toucher les animaux comme les humains. Cette affection oculaire se caractérise par une détérioration du cristallin. Ce dernier devient de plus en plus opaque et empêche ainsi la lumière de passer jusqu’à la rétine. La perte de vision peut être partielle ou totale.

Le cristallin désigne la lentille optique qui se cache juste derrière l’iris, la partie colorée de l’œil. C’est lui est responsable de la convergence et divergence de la lumière en direction de la rétine.

Si rien n’est fait pour limiter l’opacité du cristallin, le chien peut perdre totalement la vue.

Quelles sont les causes de la cataracte ?

La cataracte peut être la suite logique au vieillissement du chien mais ce n’est pas la seule cause possible. Si elle peut être due à l’âge, elle peut aussi être consécutive à un traumatisme ou liée à une autre pathologie. 

La cataracte liée à l’âge.

Comme expliqué plus haut, on parle ici de cataracte sénile. Elle touche les deux yeux et est directement liée au vieillissement normal du chien. Le cristallin peut s’endommager sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

La cataracte liée à d’autres pathologies.

La cataracte peut se développer après la venue de maladies oculaires rétiniennes et inflammatoires. Ces maladies peuvent survenir après un choc ou un traumatisme mais l’âge du chien n’est pas en cause ici. De jeunes chiens peuvent développer une cataracte après une maladie oculaire. 

La cataracte liée au diabète.

Les chiens aussi peuvent souffrir de diabète sucré. S’il n’est pas traité et/ou diagnostiqué à un stade avancé, cela peut favoriser le développement d’une cataracte.
Un diabète non traité peut entraîner une cécité complète chez le chien.

La cataracte liée à la génétique et l’hérédité.

Comme pour d’autres pathologies, certaines races de chiens sont prédisposées à ces troubles oculaires. Les deux yeux ne sont pas atteints de manière égale.

Enfin, des chiots peuvent naître avec une cataracte. Cela s’explique par une malformation au stade embryonnaire.

Guide santé

Quels sont les symptômes de la cataracte chez le chien ?

Le premier signe visible d’une possible cataracte est la présence d’un reflet blanc-bleuté dans le regard de votre chien. C’est au centre de l’œil que l’on peut observer ce reflet souvent caractéristique.

Relativement discret au début, cette opacité blanchâtre va s’accentuer à mesure que le cristallin se détériore. La vision du chien en sera diminuée. Lorsque le cristallin sera totalement opaque, les yeux du chien seront complètement blancs et la perte de vue sera totale et irréversible.

Pour un chien âgé connaissant bien son environnement : Peu de changement pour lui. Le chien connaît bien son environnement, il aura moins de difficulté à se déplacer. Si la cataracte est progressive, le chien aura le temps de compenser cette perte avec ses autres sens. Le confort de vie en sera malgré tout diminué puisque la cécité est malgré tout partielle, voire totale.

Pour un jeune chien ne connaissant pas son environnement : La perte de vision brutale peut tout à fait le déstabiliser. Le fait de s’habituer à ce handicap sera plus lent.

Pour un chien dont la cataracte évolue très rapidement : Le chien peut se montrer prostré, voire agressif puisqu’il ne voit plus ce qui l’entoure. Il ne voit plus les humains ou les animaux venir vers lui, ce qui peut être effrayant. Par peur, il peut se montrer agressif.
Ce qu’il convient de faire et de lui parler à chaque fois que vous vous approcher de lui. Ainsi, il saura que vous n’êtes pas loin, que vous approchez. Le chien n’en sera que plus apaisé.
Si vous avez des invités, il convient de les prévenir pour qu’ils fassent attention au chien. Si votre chien préfère s’isoler, ne l’en empêchez pas. 

Quels sont les traitements possibles de la cataracte du chien ?

Pour soigner une cataracte, plusieurs possibilités s’offrent à vous mais cela dépend du degré d’atteinte des yeux de votre chien. 

Les traitements médicamenteux.

Il existe des traitements médicamenteux dont l’objectif est de ralentir l’évolution de cette affection oculaire. Toutefois, l’efficacité de ces traitements ne fait pas l’unanimité. Ils sont principalement utilisés lors des stades les moins avancés de la cataracte. Ce sont essentiellement des comprimés et des collyres.

La chirurgie.

La chirurgie semble être le traitement le plus efficace pour lutter contre cette pathologie. La cataracte est confirmée par examen ophtalmologique et la chirurgie se pratique ensuite sous anesthésie générale.

En quoi consiste cette chirurgie ? 

La chirurgie consiste à faire une petite incision entre la cornée et la conjonctivite. De cette manière, les parties opaques du cristallin peuvent être retirées et remplacées par une lentille transparente. 

Qui pratique cette chirurgie sur les animaux ?

Cette intervention ne peut pas être effectuée dans n’importe quel cabinet vétérinaire. Elle demande de la pratique, du matériel et des compétences très spécifiques. Seul un chirurgien vétérinaire peut pratiquer cette intervention sur votre chien.


Toutefois, la chirurgie de la cataracte est très onéreuse. Si vous avez une assurance animale, nous vous conseillons de les contacter pour connaître éventuellement les modalités de la prise en charge : nulle, partielle ou totale.
Il faut ensuite penser aux soins post-opératoires : antibiotiques pour éviter les infections et des anti-inflammatoires pour la douleur.

Votre chien a-t-il déjà été atteint de cataracte ? Si oui, comment avez-vous aménagé votre intérieur pour l’aider à surmonter ce handicap au quotidien ?

Dites-nous tout en commentaire. Votre expérience est précieuse pour notre communauté ! 🙂

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien