Site 100% dédié aux Bouledogues Français

Réussir la première nuit avec son chiot

Vous avez décidé d’adopter un chiot ? Félicitations ! Votre nouvel ami vous procurera des fous rires, de la joie, mais aussi des moments de peine, et c’est tout à fait normal. Dès l’instant où vous allez passer la porte avec votre petite crapule, vous devrez faire face à une nouvelle expérience, et lui également. Les premiers jours seront les plus difficiles. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons ce petit guide qui vous aidera à mieux les aborder. Découvrez toutes les astuces pour réussir la première nuit avec votre chiot.

Pourquoi la première nuit sera si stressante ?

On se souvient tous des premières fois et pas seulement parce que ça laisse des souvenirs agréables, mais également parce que c’est le début d’une nouvelle aventure. Ces moments procurent la plupart des temps du stress, de l’appréhension. Et c’est tout à fait normal, car la nouveauté procure cette sensation qui est une sorte de gêne que l’on ne peut véritablement s’expliquer. Il en est de même de votre petite crapule qui vient de quitter son cocon familial pour rejoindre une nouvelle maison. Il se sentira déboussolé et tout lui semblera étrange.

La première nuit de votre chien à la maison sera forcément la plus délicate à gérer, car il vous faudra trouver les astuces pour le rassurer dès que vous aurez franchi le seuil de votre porte. Dites-vous bien que vous n’êtes pas encore un membre de sa famille et qu’il vous faudra du temps pour créer ce lien. Habitué à dormir contre sa mère et blotti avec ses frères, votre chiot sera inconsolable à l’heure du coucher. Vous vous demanderez peut-être pourquoi ce changement soudain durant la nuit, pourtant en journée tout semblait aller pour le mieux.

Ne vous inquiétez pas, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Ce phénomène s’explique tout simplement. En journée, votre chien croit tout simplement à une petite promenade et se dit qu’il finira par retrouver sa famille une fois la nuit tombée. Alors vous pouvez comprendre sa surprise lorsqu’il se rend compte qu’il passera sa nuit tout seul loin de sa mère. Ne pouvant rien faire d’autre que de pleurnicher, il le fera comme pour signaler à sa mère sa peur et sa solitude.

Alors que faire ?

Prendre toutes les mesures nécessaires afin qu’il vive au mieux ce dépaysement. Tout d’abord, sachez que vous ne pouvez pas empêcher votre crapule d’être triste durant sa première nuit de petit chez vous. C’est tout à fait normal et ce sera à vous d’être fort et ferme si vous voulez l’inculquer des bonnes habitudes dès la base. Voici quelques précautions à prendre en amont. 

Guide santé

Choisissez au mieux sa couche

C’est une étape déterminante si vous voulez réussir la première nuit avec votre chiot. En effet, la couche de votre crapule est son reposoir. Le seul endroit où il pourra réellement se détendre et se sentir maître des lieux. Il est donc idéal d’arranger un espace dans un coin de la maison, à l’abri des différents va-et-vient. Assurez-vous également d’acheter un panier adapté à sa taille adulte, car il finira bien par grandir assez rapidement même. À moins que vous souhaitiez en acheter un autre après quelques mois. Veuillez aussi à choisir un qui ne sera pas dangereux pour sa vie, car vous le savez peut-être déjà, le chien aime mordre ce qui est à sa portée. Et il le fera durant sa première nuit pour exprimer son mécontentement.

Reproduisez les conditions son environnement précédent

La transition entre son ancienne et sa nouvelle maison doit se faire tout en douceur. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de prendre soin de reproduire dès la première nuit quelques éléments de son ancien environnement. Tout d’abord, rembourrez sa couche par des couvertures adéquates et placez-y une bouillotte qui reproduira la chaleur de sa mère.

Vous avez constaté que lorsque vous placez votre enfant sur votre poitrine, il a tendance à s’endormir facilement ? Eh bien, si vous voulez réussir votre première nuit à votre chiot, c’est la même chose qu’il faut offrir à votre petite crapule. Le battement du cœur de la mère rassure le bébé qui sait qu’elle est là. Pour ce faire, servez-vous d’un réveil mécanique qui aura pour effet de reproduire le bruit du cœur avec son tic-tac.

S’il est possible d’obtenir un linge de son ancienne maison, ce serait parfait. De cette façon, il aura l’odeur de sa mère et de ses frères en permanence avec lui. Si cela n’est pas faisable, ce n’est pas bien grave. Vous pourrez tout simplement avoir recours à un de vos vêtements afin de le rassurer de votre présence à ses côtés. Donnez-lui également un jouet à lui afin qu’il se sente en sécurité de même qu’un petit enfant.

Comment se comporter la première nuit ?

Si vous vous demandez comment gérer l’arrivée d’un chiot la première nuit, suivez ces quelques conseils pratiques. Tout d’abord, dites-vous bien qu’il est presque certain que votre crapule se mette à pleurer. Il vous sera donc difficile de dormir. Vous ferez donc mieux de le signaler à vos voisins, s’il y en a dans votre entourage direct.

Nous insistons sur le fait de ne pas le laisser dormir sur votre lit, car il s’habituera et il ne sera plus aisé de l’en faire sortir par la suite. Si vous êtes du genre trop protecteur, vous pouvez comme compromis, placer son panier dans un premier temps dans un coin de votre chambre où il pourra vous voir et se rassurer qu’il n’est pas seul. Mais si vous décidez de le laisser dans l’endroit prévu pour lui, rassurez-vous d’enlever tout ce qui pourrait être dangereux de son environnement (câbles électriques, plantes, produits ménagers, etc.).

Le plus dur au cours de la première nuit de votre chien à la maison sera de l’entendre pleurer sans aller le consoler. Cependant, il est important de le laisser s’adapter à son nouvel environnement et le fait qu’il pleure n’est pas un souci. Il finira par se lasser et s’endormir. Par la suite il se sera habitué et pourra dormir sans passer par des moments difficiles. Nous vous recommandons tout de même d’aller voir ce qui se passe si ses pleurs sont incessants. Il se peut qu’il y ait un problème et il serait mieux de se rassurer.

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien