Site 100% dédié aux Bouledogues Français

Pourquoi mon chien ne veut pas avancer en promenade ?

En tant que propriétaire de chien, vous avez certainement déjà vécu au moins une fois une situation semblable. Vous êtes en pleine promenade et voilà que votre chien s’arrête d’un seul coup et refuse d’avancer. Il a décidé, d’un coup d’un seul, que la promenade se stoppait là.

Bon.
C’est un peu déroutant.

Nous ne savons pas toujours comment réagir face à une telle situation. Faut-il l’obliger à avancer ? Faut-il céder et faire demi-tour ? A-t-il peur de quelque chose ?

Dans ce nouvel article, nous allons vous aider à comprendre cette réaction et à savoir comment réagir quand cela se produit.

Bonne lecture !

Pourquoi mon chien refuse d’avancer en balade ?

Un chien qui ne veut plus avancer lorsqu’il est en promenade peut avoir plusieurs raisons pour agir de la sorte.

En fonction du caractère de votre chien et de ses habitudes, vous pouvez déterminer la/les raison(s) qui fait/font que votre chien ne veut plus se promener.

Voici les raisons possibles :

  • Votre chien a peur de quelque chose.

L’appréhension peut empêcher votre chien d’avancer. Il a peut-être vécu un événement traumatisant lors d’une précédente balade, que ce soit avec vous ou avec un ancien propriétaire.
Pour savoir si c’est le cas, observez l’endroit où il a l’habitude de s’arrêter. Si c’est toujours le même, il est possible qu’il y ait vécu un événement traumatisant. Il l’a donc associé à sa promenade.

  • Votre chien est fatigué.

Votre chien peut s’arrêter en plein milieu de sa promenade parce qu’il est trop fatigué pour continuer.
Ce comportement est fréquent chez les chiots et/ou les jeunes chiens. Ils dépensent beaucoup d’énergie et se fatiguent plus vite qu’un chien adulte.


Si vous êtes propriétaire d’un chien adulte et que vous remarquez ce comportement, essayez de laisser votre chien tranquille pendant 1-2 jours. Puis réitérer l’expérience. S’il ne s’arrête pas, c’est peut-être que votre chien était fatigué et qu’il avait besoin de repos.

Tout comme l’Homme, le chien peut aussi avoir quelques coups de mous. En fonction de son âge, n’oubliez pas de le ménager.

Guide santé

  • Votre chien réclame votre attention.

Votre compagnon à 4 pattes peut s’arrêter au beau milieu de sa promenade parce qu’il réclame votre attention. Cela arrive fréquemment avec les chiots et les petits chiens. Ils vont avoir tendance à se coucher et à ne plus vouloir se relever, sauf si vous les portez !

Malicieux, il faut être vigilant car cela peut leur faire prendre de mauvaises habitudes. En effet, ils comprennent rapidement que lorsqu’ils s’arrêtent, ils ont votre attention. Si vous cédez, ils en profiteront à tous les coups.

  • Votre chien ressent des douleurs.

Un chien qui refuse d’avancer en promenade peut avoir mal quelque part. Un coussinet irrité, une douleur articulaire, une plaie à une patte etc. Autant de raisons qui peuvent empêcher votre chien de profiter de sa balade. 

Attention à ne pas viser trop haut pour le bien-être de votre chien. Proposez-lui plutôt plusieurs petites balades en fonction de son état de santé.

  • Votre chien n’est pas habitué aux (longues) promenades.

Si vous changez de lieu de balade, vous avez peut-être remarqué que votre chien ne voulait pas avancer. Cela peut s’expliquer par un manque d’habitude : des bruits inconnus, trop de monde, trop de congénères, des voitures etc. Autant d’éléments qui peuvent bloquer votre chien, voire le stresser, et l’empêcher d’avancer.

Si votre chien est encore jeune, habituez-le dès maintenant à se promener dans des endroits nouveaux, avec des éléments nouveaux. C’est important pour son bien-être futur.

Si votre chien est déjà âgé, ne le brusquez pas. Il a besoin d’une routine, de lieux familiers.

Quelles solutions avez-vous ?

Voici 6 conseils que nous pouvons vous donner pour éviter cette situation :

  1. Respectez le rythme de votre chien. S’il montre des signes de fatigue, n’hésitez pas à faire une ou plusieurs pauses, quel que soit l’âge du chien.
  2. Pour l’inciter à avancer, vous pouvez prendre son jouet ou peluche préféré(e). Jouer pendant une balade peut lui faire assimiler que la promenade est aussi synonyme de jeu et donc de plaisir.
    S’il n’a pas de jouet préféré, vous pouvez prendre des friandises.
  3. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chiot ou d’un chien âgé, privilégiez des balades plus courtes mais plusieurs fois par jour.
  4. Si votre chien refuse d’avancer par crainte de quelque chose/quelqu’un, anticipez ! L’objectif ici est d’identifier le lieu, l’animal ou l’élément qui stresse votre chien pour que, le moment venu, vous détournez son attention en jouant avec lui par exemple. Peu à peu, il associera l’objet de sa crainte à quelque chose de positif.
    La patience est de rigueur.
  5. Soyez dynamique et enjoué lorsque vous allez vous promener. Les chiens sont de véritables éponges, ils absorbent toutes nos émotions. Si vous aussi, vous allez vous promener à reculons, votre chien va le sentir. Au moment de la promenade, essayez d’être heureux et joyeux pour motiver votre chien. Il sera content de sortir avec vous !
  6. Pour un chien qui cherche uniquement à attirer votre attention, il va rapidement comprendre que lorsqu’il s’arrête, il obtient ce qu’il veut.
    Pour stopper ce cercle vicieux, une seule solution : Ignorez-le. Si vous pouvez le lâcher et qu’il répond parfaitement au rappel alors ignorez-le et partez sans lui. Il va rapidement renoncer et vous rattraper par crainte de vous perdre. Au fur et à mesure, il ne s’arrêtera plus, il aura compris que son stratagème ne fonctionne pas. N’oubliez pas de le récompenser s’il revient ! Si votre chien ne répond pas bien au rappel et/ou que vous avez peur qu’il s’enfuit, n’hésitez pas à utiliser une longe et procédez de la même que dans l’exemple précédent.

La vigilance est de mise si votre chien refuse d’avancer à cause d’une boiterie ou d’une autre douleur. Il est vivement conseillé de consulter un médecin vétérinaire pour écarter toutes pathologies ou autre problème (plaie, articulation, irritation etc.).

Et vous, avez-vous rencontré ce type de problématique avec votre chien ?
Avez-vous réussi à désamorcer cela ? Si oui, comment avez-vous fait ?

Racontez-nous tout en commentaire.
Nous sommes curieux de connaître votre/vos astuce(s) 😄

2 Comments

  1. Bouslimani sur 29 juin 2021 à 11 h 43 min

    Il me le fait de temps en temps car lui ne veut pas rentrer .Il n a pas eu sa dose habituelle de sortie et d autre fois il est occupé à renifler , il a senti qq chose et ne veut plus avancer .Rarement pour rentrer à la maison …

  2. claudine bergonzat sur 1 juillet 2021 à 7 h 43 min

    j’ai le meme a la maison !!!! il faut surtout pas se prendre au jeux ,du moment que tout va bien de son cote il faut prendre cela a la rigolade,je tire sur la laisse,je le porte, je fais comme si de rien ,je lui parle ,cela prend du temps et se renouvelle souvent ,car il faut savoir qu’ils sont tres tetus !!!!!BON COURAGE

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien