Site 100% dédié aux Bouledogues Français

Nous adoptons un Bouledogue Français : Les 24 premières heures !

Grosse différence entre la théorie et la pratique…

À partir du moment ou vous avez décidé d’adopter, c’est plus fort que tout, vous en parlez tout autour de vous : La famille, les voisins, la boulangère, à la sortie des classes du petit, tout le monde est au courant ! Et bien sur, tout le monde va vous donner son avis sur la question : Éducation « positive », éducation « à l’ancienne », « réconfortez-le dès qu’il pleure », « surtout ne le réconfortez pas dès qu’il pleure ! », etc.

Bref, tout le monde vous donnera un avis pour éduquer votre chiot, sauf que chaque chiot est différent. Ici vous ne trouverez pas de méthodes, mais un retour brut d’expérience sur les 24 premières heures de la nouvelle vie de Pixie, Bouledogue Français de 2 mois et 10 jours.

Retrouvez nos autres témoignages ici : 

  1. C’est décidé, nous allons adopter ! (LIEN)
  2. Les 24 premières heures ! (LIEN)
  3. Les 10 premiers jours (LIEN)
  4. Bilan au bout d’un mois (LIEN)

Le retour en voiture

J’ai récupéré Pixie mardi en début d’après-midi. nous sommes fin février, à la périphérie de Bordeaux, il faut un temps pourri. Pluie et vent froid pour les 10 jours à venir (Ça promet pour les sorties pipi…)

À peine arrivé chez l’éleveur, que ce p’tit bouchon me fait la fête. Les câlins passés, s’endort rapidement sur mes genoux. La finalisation des papiers terminés, le premier « grand moment » est le trajet du retour. J’ai tout prévus : Housse de protection, attache de sécurité, harnais, et la caisse de transport de Léon le chat (préalablement nettoyée pour enlever l’odeur du félin), et l’éleveur a même anticipé et retiré eau et nourriture 2 heures avant de prendre la voiture. Finalement, le harnais étant trop grand, nous utilisons la caisse de transport du chat, avec un jouet, et un T-shirt à moi imprégné de mon odeur.

Tout est prêt pour 45 minutes de voiture. Je peux dire que ça s’est très bien passé. Pixie a pleuré 2 fois, durant 5 minutes, entre-coupé de micro-dodo la truffe blottie dans le t-shirt que je lui avais laissé. Sa tentative de me corrompre avec son air de chien battu a failli avoir raison de moi, mais la sécurité n’est pas une option, elle resta dans la caisse jusqu’à la maison.

Les premières minutes à la maison

Arrivé à destination, il est temps de découvrir le nouveau logis de notre crapule, de sa nouvelle maman Emily, et de Léon le chat. Je peux résumer très facilement ce qui va suivre : C’est la fête ! Câlins pour tout le monde : A maman, à une chaise, à papa, au canapé, à Léon le. Ah non, pas à Léon le chat… Pixie me regarde avec cet air interrogateur : « c’est quoi ce truc poilu qui a les poils hérissé sur le dos ? » Même interrogation dans le regard désapprobateur du gros Main-Coon, alias « LeChatLePlusPeureuxDuMonde » : « Bordel c’est qui cet intrus ?! Courage ! Fuyons ! » Léon est un magnifique Main-Coon de 7 ans, mais a peur de tout ce qui bouge. Le chat fuit, le chien pense que le chat veut jouer, et le suit, le chat se sent suivi, donc il fuit, etc. Bref, voila le premier contact entre le chat et le chien, qui se termine par une fuite du minou dans la chambre (qui est son sanctuaire. Interdit au chien d’y pénétrer). On ne les laissera pas s’approcher trop tôt, un coup de griffe est si vite arrivé, laissons-les s’apprivoiser gentiment.

D’autant que c’est facile de détourner l’attention de Pixie. Chaque bruit, mouvement, ou objet, est nouveau et demande à être observé. Elle s’endormira dans les bras de sa nouvelle maman 20 minutes après notre arrivée.
À son réveil, nous lui montrons son espace où elle dormira, le coin pipi, et ses gamelles. Il nous a été fortement conseillé d’avoir le coin pipi à proximité de son coin dodo. Ce qui est une bonne chose et que je vous recommande. Les chiens ne font jamais leurs besoins là où ils dorment, mais juste à côté. Donc en posant un tapis d’éducation à la propreté à côté, vous avez « une chance » que le prochain pipi tombe dessus…

Le premier pipi

En parlant de ses besoins, c’est un peu ma hantise. C’est idiot, mais j’ai une phobie de marcher dans une flaque ou pire, un c*c*. Je suis tout le temps à surveiller le moindre signe qui me permettrait de savoir qu’elle a envie de se soulager. Je lui montre donc 3 fois où faire ses besoins, et je pense qu’elle a maintenant compris. Elle me suit, se trouve maintenant à un mètre de son coin pipi, et tout en me regardant, urine sur le carrelage. Oké…

Le process pipi est vite instauré : Après qu’elle ait bu ou après une sieste, on sort dans le jardin avec elle. On patiente 5 minutes, et elle fait son pipi. Là, nous sortons le grand jeux : des « Ouhaaa », « Bravoooo », « trop bien Pixie ! », agrémentés de caresses, et une friandise en cadeau. Et ça, elle l’a très très vite intégré, qu’il y a une friandise à la clé !!!

La nourriture

Bon, soyons franc : Côté bouffe, ce n’est pas encore bien carré. Pour son âge, l’éleveur nous indique qu’il faut lui donner 165gr de croquettes, répartis en 3 fois sur une journée. Elle a mangé le matin et le midi chez l’éleveur, donc il nous reste à lui donner 55gr de croquettes.
Je mets la dose recommandée dans une gamelle, et remplie la seconde gamelle d’eau. Pixie mettra jusqu’au lendemain après-midi pour terminer sa ration du soir. Je suppose que c’est le chamboulement de vie qui lui coupe l’appétit. À suivre.
Pour information, la marque de croquette utilisée par l’éleveur est le Royal Canin Puppy Medium. On garde ces croquettes pour le moment, et verrons par la suite pour faire une transition vers une autre marque.

La première nuit

Nous avons sorti le parc, et l’avons déployé autours de sa zone qui lui est dédiée pour la nuit, dans le salon. Le parc englobe le coin dodo, le coin pipi, et des jouets. Tout est prêt pour qu’elle passe une belle nuit, et nous également. Et nous avons pensé à ne pas lui donner d’eau une heure avant de dormir, pour éviter les pipis au maximum.

Voici le parc de Pixie qui est installé pour la nuit

Les premières nuits sont souvent difficiles. Nous avons été prévenus, et nous nous attendons à une guerre psychologique. En effet, un chiot, durant ses premières nuits chez vous, ne sera pas rassuré, et pleurera pour avoir votre attention et vos câlins. S’il parvient à ses fins, il se peut même qu’il termine sa nuit dans votre lit. Ne cédez surtout pas, car si vous cédez là, c’est fichu pour les 15 années à venir.

Il est 22H, le parc est installé, nous y mettons Pixie à l’intérieur, nous apprêtons à lui souhaiter bonne nuit, sauf qu’elle en décide instantanément autrement : Elle fonce tête baissée dans les panneaux qui forment le parc, qui, au lieu d’avoir sa forme rectangulaire, se retrouve en 2 secondes complètement allongé par la pression de la bête. Évidement, les panneaux métalliques emmènent tout sur leur passage : Le coin pipi est sens dessus dessous, et se retrouve agglutiné dans le coin dodo. Les jouets volent, et le chiot se retrouve coincé dans un angle improbable à nos pieds, à nous regarder pour avoir un câlin.

Pour la première nuit, nous avons été obligés de bloquer les panneaux par les chaises du salon. 6 chaises exactement, pour que le parc ne puisse pas être déformé, et que Pixie ne se blesse pas.

Notre bouchon a pleuré 10 minutes, puis s’est endormie dans son panier prévu à cet effet.

Vers minuit, je passe voir si tout va bien. Elle dort comme un bébé, le parc est intact. Cool !

6h, le réveil sonne. Nous n’avons pas été réveillé de la nuit par des pleurs. C’est louche !

Je sens qu’il s’est passé un truc, et mon instinct ne se trompe pas… En entrant dans le salon, nous découvrons une scène de guerre, minée de pipi et de caca partout dans le salon ! Nous ne savons pas comment elle s’est débrouillée, mais elle a réussi à sortir du parc, et nous a bien fait comprendre qu’elle n’allait pas se laisser faire. À peine elle capte notre présence qu’elle bondit sur nous pour nous inonder de câlins comme si nous l’avions abandonné durant des années. C’est fourbe, mais ça fonctionne, on n’a même pas râlé. Par contre une patte à une odeur suspecte, le bain va être obligatoire ! Je joue avec Pixie dans une autre pièce pour que ma chérie puisse nettoyer loin de la vue du chiot. Le nettoyage se fait à tour de rôle, et le mien ne tardera pas à arriver…

Le premier bain

Je suppose que c’est le stress, mais elle sent particulièrement le chien ce matin. En plus de sa patte pas très propre, nous allons donc procéder à la toilette. Ça tombe bien, des shampoings pour chiens, c’est pas ce qui manque chez nous !

Direction la douche (nous n’avons pas de baignoire) ! Je me retrouve en caleçon, accroupi dans la douche avec la crapule à côté de moi, et commençons à faire couler de l’eau très gentiment sur le sol de la douche. Pixie trouve cela fun et décide de boire un peu. L’eau est tiède, pour ne pas la brûler, puis procédons gentiment à lui arroser une patte. Ça ne la dérange pas plus que ça. Elle se remet à boire. On la caresse, puis lui remettons de l’eau sur la patte, puis sur une seconde patte. Elle sent qu’il se passe un truc, et cherche à partir. Finalement, elle sera petit à petit imprégnée d’eau jusqu’au cou, shampouinée, frottée, rincée (3 fois) et recevra une friandise. Elle a été cool, et je pense qu’elle aimera ce moment à l’avenir.

Par contre, à la seconde ou elle n’est plus sous l’eau, elle se met à trembler de froid. Nous la séchons rapidement, puis la remettons dans un linge sec et propre ou elle va s’endormir presque instantanément. On dépose la paupiette dans son coussin, et dormira une bonne heure.

Les autres pipis…

Alors des conseils sur la propreté, je pourrais en écrire un livre tellement on m’en a donné, mais ceux qui vont rapidement être utiles et que nous avons mis en application rapidement sont ceux-là :

  • Un pipi arrive systématiquement 15/20 minutes après avoir bu. Donc sortez le chronomètre, et au bout de ce délais, sortez le chiot pour qu’il se soulage dehors. Chaque pipi à l’extérieur est un sketch : De grands bravos, des câlins et des friandises pour qu’il comprenne petit à petit qu’il faudra faire ses besoins en extérieur.
  • Votre paupiette vient de se réveiller de sa sieste ? Dans 2 minutes un pipi va arriver (A confirmer, mais elle nous a fait le coup 2 fois ce matin)
  • Ne nettoyez pas un pipi devant le chiot. Faites en sorte qu’une autre personne l’occupe pour nettoyer. C’est pas évident, mais à mon avis c’est une habitude à prendre pour ne pas prolonger cette période pas très sympa de trouver des déjections à droite à gauche dans le salon.
  • Apprenez la patience : le pipi et le caca n’arriveront pas en même temps. On a fait l’erreur de sortir dans le jardin pour que Pixie fasse ses besoins, de la féliciter avec le pipi puis de rentrer… Oui, à peine rentré, un joli caca est déposé dans la cuisine…
  • Un chiot fait souvent, souvent, souvent pipi. Je n’ai pas compté, mais je dirais que durant les premières 24h, Pixie en a fait 10. Donc il faudra avoir du temps à lui consacrer. Travaillant à la maison, nous pouvons facilement nous en occuper, mais si vous devez partir au travail, cela sera bien plus compliqué.

Il y a aussi les conseils qui ne fonctionnent pas avec nous :

  • Le chien tournerait sur lui-même avant de faire pipi : Mouai. Bah pas Pixie, qui va légèrement écarter les pattes arrière et abaisser son popotin. Et en 3 secondes ça démarre. Donc faut être rapide…
  • Le chien reculerait légèrement avant de faire caca : Mouai. Encore raté. Comme pour le pipi, elle baisse le popotin et c’est parti !

Pour résumer cette folle journée :

Pixie, jeune BF de 2 mois et quelques jours est une boite à câlins, à lechouilles, et à caca. Ça n’arrête pas ! Elle est adorable, veut tout le temps se blottir contre nous, nous lécher constamment le visage (on va s’y faire haha) et cherche tout le temps à jouer. Elle ne mange pas les chaussures, par contre elle est tentée d’utiliser les fil électriques comme fil dentaire. Nous avons eu la bonne idée de cacher ou surélever tous les câbles avant son arrivée ! En 24h, nous avons été dans le jardin autant de fois que tout l’hiver entier. Et bizarrement, les chats des voisins ne squattent plus notre canapé. Léon le chat rase les murs, et a doublé sa distribution de câlins le soir venu.

La seconde nuit s’est très bien passée. Pixie a pris ses marques, et n’a pas déplacé le parc. 2 pipis sur le tapis, Pixie est parée pour passer une magnifique seconde journée !

25 Comments

  1. thierry sur 27 février 2020 à 13 h 06 min

    bonjour
    c’est un roman une page par jour l cela me fait penser au feuilleton les feux de l’amour voir dallas cela fini jamais
    demain prochaine aventure promenade en laisse
    j’ai hate etre a demain
    thierry 37

    • Cyril sur 27 février 2020 à 13 h 11 min

      Coucou Thierry,

      C’est vrai, c’est un roman, mais il y a tellement de choses à partager ! Et je ne veut rien oublier, pour que vous profitiez en même temps que nous de ces moments 🙂
      A demain pour un prochain épisode 😉

      Cyril

      • Allard maryline sur 29 février 2020 à 10 h 06 min

        Bienvenue à Pixie, en général les boulies sont propres assez tôt, surtout les filles ! Ma fifille à moi, Nikita, était propre en arrivant chez nous, deux mois et 10 jours, grâce au travail exemplaire de ses éleveurs. Vous allez recevoir plein d’amour. Profitez bien de votre petite louloute.

      • KIEHL sur 8 juin 2020 à 10 h 52 min

        Pixie née le 17 Décembre 2019 est arrivée chez nous, fin février mais en Haute Savoie 😉 … je suis d’accord : cela vaut un roman et quelle aventure.
        Au plaisir de vous lire …

        Virginie, Pixie and Co

  2. Sergine Labolle sur 27 février 2020 à 13 h 20 min

    Très agréable à lire ! ah dur dur la propreté du chiot … j’aurais dû écrire aussi pour ne pas oublier les premiers jours à la maison de mes deux boules de poils … j’attends la suite avec impatience –

    • Cyril sur 27 février 2020 à 13 h 28 min

      Bonjour Sergine,
      Merci pour votre message !
      A bientôt !
      Cyril

  3. BONNOT severine sur 27 février 2020 à 14 h 48 min

    J ai bien rigolé
    Je vie la même chose hormis le parce déplacé.
    Elle est arrivé dimanche matin à la maison.
    A 4h ce matin pleurer beaucoup trop, donc câlin et c est rendormi……… dans mon lit 🤣🤣
    En même temps je ne voulais pas qu elle réveille tout le monde
    Pour la propreté c est pas encore ça mais on va finir par y arriver.
    Les bravo ect.. a chaque pipi ou caca dehors c est nous aussi.
    Courage on va y arriver 😉😉

    • Cyril sur 27 février 2020 à 16 h 39 min

      Coucou Séverine !

      Serrons-nous les coudes, nous allons y arriver !
      Par contre, évitez de reproduire ce soir le dodo dans votre lit, vous n’allez plus vous en sortir ensuite. Après ça peut être un choix, mais chez nous, il y a déjà Léon le chat, ça fait 3 dans le lit, alors avec un boubou en plus, je finirai sur le canapé…

      Tenez-nous au courant de l’évolution de la propreté ;o)

      Cyril

  4. Déborah sur 27 février 2020 à 16 h 51 min

    Plein de caresses à Pixie. Je suis contente de vous lire car je pense bientôt reprendre un chiot et j’ai un peu oublié comment on fait, je ne vis plus qu’avec un papy et une mamy…
    Pour le lit, j’ai toujours craqué mais juste pour regarder la télé en faisant des câlins. Quand je dors, je ne veux personne. Ils ont bien intégré la chose ^^
    Les premiers mois sont un peu difficiles mais les câlins font oublier le reste. Courage :p

    • Cyril sur 27 février 2020 à 16 h 55 min

      Coucou Déborah !
      Pixie vous rend une léchouille 🙂
      Tenez-nous au courant lorsque vous craquerez (on fini toujours par craquer pour un boubou ! )
      Câlins à Papy et Mamy !
      Cyril

  5. Isa et prosper sur 27 février 2020 à 18 h 12 min

    Bienvenue à Pixie…
    Je comprends nous avons adopté Prosper bébé bouledogue français caille blanc et noir le 05/02 , ça fait 3 semaines qu’il est parmi nous et je nous retrouve dans votre quotidien toujours à surveiller pour le faire sortir ainsi que les « oui génial super et les bravosss » les voisins doivent me prendre pour une folle…lol… mais pas grave le principal c’est de les encourager à devenir propre… et les câlins les GROS câlinsss. Et oui des bouilles d’amour
    Carressessss de isabelle et léchoille de Prosper

    • Cyril sur 28 février 2020 à 11 h 53 min

      Bonjour Isa !

      Merci pour votre message 🙂
      Et oui, les voisins nous prennent pour des dingues ^^
      Léchouilles à Prosper !

      A bientôt !
      Cyril

  6. Mylène sur 28 février 2020 à 9 h 44 min

    Super de lire votre expérience dans les différentes étapes d’adoption et d’éducation ! Ça rappelle des souvenirs !
    Je confirme, Botox a 13 ans et il dort avec moi depuis aussi longtemps ! Mais j’ai une excuse : je suis en fauteuil roulant et c’est le seul endroit où je peux lui faire des vrais calins (trop lourd de le porter du sol à mes genoux depuis qu’il a son poids d’adulte, donc la journée c’est juste gratouille sur le dos et la tête). J’ai essayer à une époque de ne plus le faire, c’est impossible, j’ai beau être têtue, il l’est plus que moi ! Et c’est pas rien !
    Je l’ai aussi élever en combinant un geste à un ordre. J’ai bien fait, aujourd’hui Botox est sourd et il reconnait les ordres grâce aux gestes !
    Nous vous souhaitons beaucoup d’amour et de rires avec Pixie ! Ils portent bien le nom de bouille d’amour !

    Botox et Mylène

    • Cyril sur 28 février 2020 à 11 h 54 min

      Bonjour Mylène,
      Merci pour votre témoignage ! Très bonne idée l’associer le geste à l’ordre, je retiens !
      A bientôt !
      Cyril

  7. Emeline sur 11 mai 2020 à 12 h 04 min

    Bonjour,

    Merci pour votre témoignage, je récupère ce vendredi ma chienne. Je suis de la région aussi et je souhaiterais savoir si vous pouviez me dire quelles plages sont accessibles aux chiens.
    Merci d’avance,

    Emeline

    • Cyril sur 13 mai 2020 à 17 h 35 min

      Bonjour Emeline,
      Impossible à dire à ce jour. Les plages vont ré-ouvrir une à une, en fonction des maires et préfets.

  8. Michèle Soipteur sur 17 mai 2020 à 18 h 29 min

    BONJOUR ! depuis quelques temps je reçois vos publications dans mes spams , c’est dommage, car je supprime souvent les spams sans les lire alors pourriez vous faire en sorte que je les reçoivent sur ma boite mails. Merci d’avance car je suis très intéressée par vos articles.

    • Cyril sur 29 mai 2020 à 18 h 10 min

      Bonjour Michèle,
      Pour cela, c’est à vous de définir si nos emails sont des spams ou pas. Normalement, si vous selectionnez un de nos emails, vous verrez un bouton pour indiquer si c’est un spam ou pas 🙂

  9. Sophie sur 19 juin 2020 à 8 h 50 min

    Bonjour. Mon bébé BF arrive dans 9 jours. J ai adoré vous lire ,j ai bien ri, notre tour nous attend !! La plus grande peur pour moi c est qu il y a 3 chats à la maison : 1 peureux ,1 joueur et 1 dominant !! Je ne sais pas où je vais faire dormir bébé BF pour qu’il soit tranquille !!

    • Emma sur 23 janvier 2021 à 7 h 33 min

      Bonjour
      Merci pour ce partage de vie !
      Nous accueillons Rita aujourd’hui….
      plein d’appréhension pour moi …..
      hâte de faire sa connaissance et craintes de ne pas savoir faire ! C’est notre premier chien !

  10. Michèle Lahetjuzan sur 22 juin 2020 à 10 h 51 min

    Bonjour et bienvenue à Pixie, vous allez vous régaler! Mon petit compagnon Yoda nous a quittés le 24 février dernier après 14 ans et trois mois d’amour partagé…
    Au départ j’avais dit « j’attends » , « non non pas tout de suite », et puis voilà…. Un nouveau petit coeur va arriver chez nous le 30 juillet, j’ai craqué et je suis allée le voir dans le Maine et Loire. Curieusement , en discutant avec l’éleveur, on s’est aperçus que mon petit Ralf que je vais adopter , a une arrière-arrière grand-mère commune avec mon Yoda! C’est fou!
    Je suis très attentive à votre expérience avec Pixie car je vais devoir moi aussi tout réapprendre.
    Ce sera en tout cas du pur bonheur! Bonne journée et gros câlins à Pixie!

  11. Galatée sur 23 juillet 2020 à 10 h 16 min

    Bonjour à toutes et tous,

    Pour ma part, je vous présente Galatée,
    Bientôt 10 mois, adorable bouboule, qui fait encore trop souvent, malheureusement, pipi et c*c* dans l’appartement …

  12. ESCALLON ANNETTE sur 1 décembre 2020 à 13 h 32 min

    Bonjour,
    Votre début avec Pixie me fait penser à l’arrivée de ma Raya, aujourd’hui agée de 5 mois. c’est mon 2e boubou et je confirme qu’elle est vraiment différente de Vippy qui nous a accompagnés plus de 14 ans.
    Cela fait 1 mois qu’elle est totalement propre la nuit……J’ai éloigné le tapis de propreté progressivement de la zone de couchage et rapproché de la porte d’entrée…. jusqu’à suppression complète.
    Dans la journée, je chronomètre tout comme vous et ça fonctionne à merveille……
    Comme tous les boubous, elle est sans cesse à la recherche de ses (je devrais dire de nos) limites… mais d’un autre coté, est un paquet d’amour.
    Je vous souhaite des années de bonheur avec Pixie, prenez bien soin d’elle
    Bonnes Fetes

  13. Régine LOHRE sur 10 février 2021 à 11 h 36 min

    Bonjour,
    Excellent récit et pour une fois sans fautes de français ! Que celles et ceux qui ont la critique facile essaient d’écrire aussi bien …
    Bravo à vous .
    En ce qui me concerne, il y a deux ans j’ai adopté une crapule senior de race Boston Terrier répondant au nom de  »Glamour » mais qui s’est avérée ne rien avoir de très glam’ . Alors que les chiens de race terrier ont la réputation d’être d’excellents chasseurs, Glam’ s’est tout de suite bien entendue avec ma tribu de sept nains aux doux ronrons . Pour la petite histoire, avec son physique avantageux, (ce qui n’est pas forcément un bien quand on est un animal ) elle a vécu tout au long de sa vie  »professionnelle’ dans un des nombreux box réservés aux femelles d’un élevage occitan et a dû avoir au moins une cinquantaine de bébés.
    En ce qui concerne l’histoire de Glam’ depuis qu’elle file une douce retraite au sein des monts pyrénéens … elle vaut le détour !
    Crapuleusement vôtre.
    Régine-Julya

  14. Sybille sur 19 juillet 2021 à 12 h 48 min

    Bonjour,
    Quel adorable scénario que celui avec Pixie.
    Moi, j’aimerais adopter un bouli mais j’ai quelques craintes car je ne connais aucun éleveur.
    Je voudrais être sûre d’aller chez des éleveurs sérieux et honnêtes, qui ont des petits bouli par amour, qui s’assurent de la santé des petits et de leurs ascendants, …
    J’ai hâte de lire la suite des aventures de Pixie.

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien