Site 100% dédié aux Bouledogues Français

L’arthrose chez le chien.

Nous voulons le meilleur pour nos petits amis à quatre pattes mais parfois, certaines pathologies sont indépendantes de notre volonté.

Comme chez les humains, nos chiens peuvent également souffrir d’arthrose. L’arthrose est une maladie douloureuse et qui s’aggrave avec l’âge.
Toutes les races de chiens sont concernées mais certaines présentent des prédispositions, comme les grandes races : Labrador, Terre Neuve, Bobtail, Leonberg, Rottweiler etc.

L’arthrose touche environ 20% des chiens en France. La majorité des visites chez le vétérinaire concerne un chien souffrant d’arthrose.
Ce n’est pas une maladie anodine, il est donc important de la prendre très au sérieux.
En agissant dès son plus jeune âge et en prenant soin d’eux, il est possible de préserver les articulations de nos toutous au maximum pour limiter la venue de l’arthrose.

L’arthrose en quelques mots :

L’arthrose du chien se caractérise par la dégénérescence progressive et irréversible du cartilage d’une (ou plusieurs) articulation(s). Les articulations le plus souvent concernées sont les hanches, les coudes, les genoux et également le dos (plus spécialement « l’arrière-train »). Dans le cas de l’arthrose, le liquide synovial s’enflamme et ne joue plus son rôle de lubrifiant entraînant la dégénérescence progressive du cartilage.

Les conséquences sont graves pour votre compagnon. L’arthrose engendre de vives douleurs, de plus en plus fréquentes et limitantes, ce qui sur le long terme réduit la mobilité de votre animal de manière importante : difficulté à monter les escaliers, à courir, à sauter ou encore à marcher. Tout son quotidien est impacté.

La principale cause de l’arthrose est l’augmentation de l’espérance de vie chez le chien. Nous prenons de plus en plus soin de nos animaux (alimentation, soins divers, visites régulières auprès d’un vétérinaire etc.) ce qui a engendré une augmentation de l’espérance de vie. Nos chiens vivent plus longtemps et des maladies liées à l’âge apparaissent.

Les causes de l’arthrose :

L’augmentation de l’espérance de vie n’est pas la seule explication à cette pathologie. Cette maladie peut toucher autant les chiots que les chiens adultes.
Par ailleurs, le dépistage de l’arthrose chez les jeunes chiens est maintenant possible.

Les causes de l’arthrose peuvent être les suivantes :

– Fracture mal cicatrisée : Votre chiot/chien se blesse et se casse un os. Les soins nécessaires lui sont alors apportés mais malgré cela, la cicatrisation ne se fait pas correctement. Les os ne se remettent pas exactement là où ils devraient être, ce qui va impacter l’articulation concernée et créer une inflammation.
Par exemple, une fracture de la patte avant va impacter l’articulation du coude.

– Dysplasie : La dysplasie concerne la hanche, le coude ou encore l’épaule. Elle touche généralement les grandes races comme le Labrador ou encore le Berger du Caucase. La dysplasie est en règle générale une anomalie liée à la croissance et est héréditaire.
Des études sont menées et les éleveurs professionnels travaillent toujours pour trouver une solution à cette pathologie. La solution idéale pour l’instant est l’évitement total de reproduction d’un animal atteint de dysplasie.

– Inflammations diverses : D’autres causes d’inflammations peuvent entraîner de l’arthrose comme le vieillissement précoce des articulations, une anomalie génétique, le surpoids, l’activité physique très intense (pour les chiens athlètes) etc.

Soulager un chien souffrant d’arthrose :

L’arthrose chez le chien est malheureusement irréversible et dégénérative, comme nous l’avons vu précédemment. Les traitements consistent donc simplement à soulager le chien souffrant d’arthrose et ralentir l’évolution de la maladie.

La douleur est présente.

En général, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrit pour soulager les douleurs. Attention néanmoins à bien pratiquer une prise de sang avant afin de vérifier que les reins de votre chien sont en bon état et capable de supporter ce traitement. Votre vétérinaire habituel pourra aisément vous informer sur ce point.
Si les anti-inflammatoires ne sont pas envisageables, alors votre vétérinaire pour lui prescrire des dérivés morphiniques pour contrer la douleur engendrée par l’arthrose.

Prévenir les douleurs.

Pour prévenir les crises de votre chien, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire. Des compléments alimentaires existent. Ils sont souvent destinés à protéger les articulations et à limiter les douleurs. Ils sont essentiellement composés de plantes. Ils se prennent la plupart du temps par cure ou en continu.

Les méthodes alternatives.

D’autres méthodes alternatives et naturelles existent pour soulager votre chien. En voici quelques exemples :
– Des séances d’ostéopathie ;
– Des séances d’hydrothérapie (à la mer, en bassin, piscine, centre spécialisé etc.)
– Des séances de massages et/ou d’électrostimulation.

Guide santé

Conseils pour aider votre chien au quotidien :

Adapter votre maison.
Les mouvements étant de plus en plus difficiles, nous vous conseillons d’adapter votre maison pour faciliter la vie de votre petit compagnon à quatre pattes.
– Placez son panier dans un endroit facilement accessible pour lui. Si votre logement comprend trop de marches ou escaliers, n’hésitez pas à le porter pour lui éviter des souffrances articulaires inutiles.
– Vous pouvez placer des tapis anti-dérapants pour lui éviter de glisser ou de déraper sur votre sol.

Les séances de massage.
Les massages sont très bénéfiques pour les chiens souffrant d’arthrose. Ils aident à soulager les tensions musculaires et les douleurs.
Nul besoin d’être un grand professionnel, il vous suffit de caresser votre chien quelques minutes pour réchauffer son organisme. Puis pétrissez avec précaution ses muscles en changeant de zone musculaire toutes les 20 à 30 secondes.
Attention : Ne touchez pas aux articulations.
Durant 20 minutes environ, masser votre chien en douceur. Vous pouvez répéter l’opération le matin et le soir.

Les activités physiques.
L’exercice physique doit continuer à être pratiqué mais de manière différente afin de préserver les articulations de votre chien. Un programme spécial devra être mis en place afin qu’il soit parfaitement adapté à cette pathologie.
– Privilégier les balades de courte durée, environ 15 à 20 min, 3 fois par jour.
– Si vous avez l’occasion de le faire nager alors n’hésitez pas. L’eau est une alliée parfaite contre l’arthrose. 

Surveillez son alimentation et son poids.
Il est primordial de veiller à la bonne alimentation de votre chien et surtout en surveillant son poids. L’obésité et la sédentarité sont des facteurs qui favorisent l’apparition des crises dues à l’arthrose. La charge supportée par les articulations est importante, les crises sont donc douloureuses et paralysantes.
Si votre chien est en surpoids, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire. De nombreuses solutions d’alimentation existent pour lui venir en aide.

Traitements naturels.
– Anti-inflammatoires : L’extrait de moule verte, le curcuma, l’huile de sardine, la griffe du diable ou encore des mélanges aux plantes conçus pour le soin des articulations.
L’avantage des anti-inflammatoires naturels est qu’ils n’engendrent pas d’effets indésirables. Leur efficacité est prouvée et, en plus, ils sont meilleurs pour la santé de votre chien.
– L’homéopathie : Des traitements homéopathiques existent pour soulager votre chien contre les crises de l’arthrose. Nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire afin d’avoir des informations plus étendues sur ce sujet. L’homéopathie est une médecine efficace mais complexe, qui demande une bonne maîtrise.

En conclusion :

L’arthrose chez le chien est une pathologie répandue mais hélas mal connue. L’arthrose est actuellement impossible à soigner et ne peut disparaître. Toutefois des solutions sont présentes pour soulager votre chien et lui permettre de vivre une vie sereine, sans douleur.

Précédemment nous vous avons présentés des solutions comprenant des traitements naturels. Il faut bien garder à l’esprit que les traitements à base de plantes sont plus efficaces à titre préventif que palliatif. En cas de crise aiguë, consultez votre vétérinaire.

Votre principal objectif si votre chien est atteint d’arthrose est de le soulager rapidement. Pour cela, l’idéal est l’alliage de plusieurs méthodes de traitement et la collaboration avec un professionnel.

Pour contrer et éviter l’arthrose, des petits gestes simples peuvent être mis en place : Adapté votre mode de vie, accepter de mettre des limites à votre chien, faites-lui pratiquer un exercice régulier et offrez-lui une bonne alimentation, saine et adapté à son âge, sa race et ses conditions de santé.

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien