Site 100% dédié aux Bouledogues Français

Hernie discale et bouledogue français : 3 astuces pour protéger son dos

Hernie discale bouledogue français

Le bouledogue français est particulièrement sensible à la hernie discale en raison de son anatomie.

Cette pathologie relativement courante chez le bouledogue français peut affecter chacun des disques intervertébraux, comprimer la moelle épinière et dans le pire des cas, provoquer une paralysie.

Le plus souvent, la hernie discale survient brutalement et c’est un véritable choc pour le maître et pour le chien. En effet, les signes avant-coureurs sont discrets et très difficiles à repérer.

Pourtant, certaines mesures permettent d’éviter ou de retarder l’apparition de cette pathologie dégénérative du dos. Comment protéger le dos du bouledogue français et empêcher la hernie discale ?

La réponse se trouve dans son mode de vie. Activité, exercice physique et alimentation, on passe tout en revue.

Hernie discale : pourquoi affecte-t-elle le bouledogue français ?

La colonne vertébrale du bouledogue français comprend 7 vertèbres cervicales, 13 thoraciques, 7 lombaires, 3 sacrales et un nombre variable de vertèbres coccygiennes (de la queue). Entre chaque paire de vertèbres, un disque intervertébral donne de la souplesse au dos du chien et amortit les chocs. Ces disques sont flexibles, composés d’une enveloppe fibreuse dure et externe (l’anneau) contenant une masse intérieure molle et gélatineuse (le noyau).

Cependant, les disques intervertébraux du bouledogue français sont sujets à une dégénérescence précoce. Par conséquent, le noyau du disque s’épaissit, devient fibreux et se calcifie. Si une portion du disque épaissi ou calcifié sort de son logement suite à une fissure ou une cassure, c’est la hernie discale. La moelle épinière, pourtant protégée par le canal rachidien, peut être comprimée. Le risque ? La paralysie du train-arrière. Ce trouble de la mobilité peut survenir suite à un traumatisme, celui-ci causant la rupture finale du disque. Mais c’est généralement la répétition de microtraumatismes sur le long terme qui mène à une usure dégénérative du disque cartilagineux et donc, à la hernie discale.

Pourquoi la hernie discale affecte particulièrement le bouledogue français ? Plus le chien est court, plus les disques intervertébraux sont facilement comprimés et plus les risques de hernie discale sont élevés.

C’est le cas des chiens chondrodystrophiques, comme le bouledogue français dont le dos est extrêmement fragile. Ainsi, l’absence de souplesse de son dos très court, qui produit cette démarche un peu raide si caractéristique du boubou, révèle des disques intervertébraux fins et fragiles.

Bon à savoir : on parle de dégénérescence prématurée pour un bouledogue français âgé de 3 à 5 ans (voire plus jeune), mais la hernie discale touche tous les âges, et mâles comme femelles.

Protéger le dos du bouledogue français : 3 astuces

  • Développer la musculature du bouledogue français

Pour protéger la colonne vertébrale et empêcher les disques intervertébraux de se déloger, rien de tel qu’un boubou aux muscles dorsaux bien dessinés. Attention, on ne parle pas d’inscrire votre crapule à la salle de musculation ou au prochain concours de bodybuilding ! Simplement, un chien bien musclé est bien moins fragile qu’une crapule qui ne fait aucun exercice physique, qui se dépense peu et dont les promenades ne l’emmènent pas plus loin qu’au bout du trottoir.

Le gainage en profondeur est le secret de la longévité d’une forme olympique pour le bouledogue français. Le gainage des muscles dorsaux, tendons et ligaments empêche les disques intervertébraux de se déloger. Par conséquent, la moelle épinière est préservée de tout risque de compression. Pour un gainage au top, il suffit simplement de … marcher ! Et oui, ce n’est pas bien compliqué. Des marches régulières (pas de courses ni de sauts !), sur des sols naturels et souples (chemins, herbe) au rythme de votre boubou permettent au chien de se muscler en douceur sans traumatisme de la colonne vertébrale.

  • Éviter les chocs répétés, même les tout petits

On le sait, les boubous adoooorent les canapés et les coussins ! Aucun souci pour y monter, c’est le premier pour s’affaler et se faire câliner. Mais attention à la descente ! À la longue, ce simple petit saut sollicite une articulation précise du dos de ce chien relativement lourd par rapport à sa petite taille. Au bout de plusieurs années, le disque intervertébral se fêle, se casse et vous connaissez la suite (c’est une hernie discale, Madame, Monsieur). Idem avec les escaliers à l’intérieur de la maison : toujours motivé, votre crapule sous suivra partout mais en redescendant, chaque marche laisse son empreinte sur un disque. La course et l’agility sont également déconseillés pour nos bouledogues français au dos fragile.

Pour autant, le bouledogue français n’est pas un handicapé et on aurait tort de le porter aux bras à tout bout de champ pour lui éviter le moindre effort. L’activité est nécessaire à sa bonne santé, mais une dépense mesurée et adaptée à son anatomie, son poids et sa condition physique. N’hésitez donc pas à le faire marcher, si possible en extérieur dans la nature tout en respectant son rythme.

  • Gare au surpoids !

Un boubou grassouillet en manque d’activité physique voit ses risques de hernie discale augmenter en flèche. Pourquoi ? La gaine de muscles, tendons et ligaments dorsaux qui maintiennent l’alignement des disques intervertébraux dans leurs logements est quasi absente. Au moindre choc (descente du lit, du fauteuil, du pouf, de l’escalier, etc.), un disque peut se déloger et entraîner la paralysie de votre adorable crapule. La hernie discale survient brutalement, sans signe avant-coureur (ou presque) et les conséquences sont dramatiques.

L’exercice physique est indispensable pour un dos ferme en pleine forme. Mais prenez également garde à ne pas alimenter votre bouledogue français avec une nourriture trop riche pour son âge et son niveau de dépense énergétique. Un conseil : détaillez attentivement la composition des croquettes avant tout achat.

En résumé, le dos du bouledogue français est particulièrement sensible aux hernies discales. Très brutale et extrêmement douloureuse pour le boubou, la hernie discale peut être évitée avec un mode de vie sain dès les jeunes années de votre crapule. Pour un dos en pleine forme, on vous recommande :

  • les balades à son rythme dans la nature ;
  • pas de choc ni de saut répétés au quotidien (descente d’escalier par exemple) ;
  • une alimentation adaptée à son âge et à son activité physique.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager pour informer les maîtres des boubous et éviter au maximum l’apparition de la hernie discale.

17 Comments

  1. Yasmine Casabianca sur 11 août 2020 à 19 h 34 min

    J’ai beaucoup aimé et pratique déjà les conseils,comme assurance j’ai Bulle bleue depuis que j’ai mon boubou et je la trouve très bien,entre autre j’adore tous les conseils que vous m’envoyer, je vous en remercie

  2. Yasmine Casabianca sur 1 septembre 2020 à 11 h 27 min

    Merci encore pour les consiels

  3. hammal s sur 1 septembre 2020 à 11 h 29 min

    j’ai beaucoup aimer votre commentaire sur le bouledogue, donc moi même j’en ai un je le sort quatre fois part jour a son rythme de marche, et il aime bien marcher, et dans les parcs il court mais au bout de cinq mn il est épuisé mais sinon il aime bien sortir.

    • Claes sur 2 septembre 2020 à 7 h 36 min

      Je vais vraiment respecter ces règles lorsque notre petit boubou sera à la maison. Merci de ces infos.

      • Apache29 sur 9 juillet 2021 à 0 h 23 min

        Bonsoir ,

        Je vais vous raconter notre récit sur notre chien Guizmo un boul de 6ans et demi afin de sensibiliser au mieux les propriétaires bouldogue .

        notre boubou nous a quitté il y a 15 jours du à une hernie discale cervicale .

        En janvier 2020 il avait déjà eu une hernie discale stade 5 au niveau du bas du dos et cela lui a paralysé le train arrière , pendant 1 an et demi il a marché avec un petit chariot à roulettes c’était idéal il adoré cela malgré ces 2 pattes en moin il gardé ça joie de vivre et son bonheur permanent , met au début de la semaine alors qu’il prenait sont repas c’est pattes avant on lâché , emmené en urgence chez le vétérinaire , le diagnostique est vite tombé hernie cervicale avec perte de sensibilité total de la patte avant droite et sensibilité partielle patte avant gauche . Tout cela a force de ce déplacer sur 2 pattes pendant tout ce temps . Cela a entrainé une paralysie totale de c’est patte et c’est avec le cœur lourd que nous avons dû mettre fin a c’est souffrance en l’emmenant au vétérinaire pour qu’il puisse rejoindre le paradis des Boubous , je ne m’en remettrai jamais mon petit garçon mon boul ma vie . Il avait 6 ans et demi .

        C’est pour cela que je souhaite partager cela avec vous , faite attention au escalier et surtout au canapé , fauteuil , chaise . Mon boul descendait du canapé comme une flèche à chaque fois , impossible de l’empêcher . Pour les repas son plat était toujours un peu sur élevé pour éviter qu’il ne force sur son coup .

        Je vous souhaite une bonne soirée et prenez soin de vos boul et surtout donnez leur le plus d’amour possible , profitez à fond .

        • Damiani sur 1 janvier 2022 à 0 h 17 min

          Il est mort trop jeune. Merci pour votre conseil.
          J’ai deux bouledogues actuellement, j’en ai depuis 2001. Il faut que je surveille le poids de ma Lulu, une grande gourmande, robuste avec des petites cuisses. C’est une réformée d’élevage, au début que je l’ai eue, elle manquait de muscles aux cuisses, je tirais à peine qu’elle vacillait. Elle aime bien promener, mais je ne peux pas faire de trop longues promenades, excédant 30 mn car elle est hyper typée. J’ai aussi un mâle Guizmo qui a eu 10 ans, il n’aime pas promener et comme on a jardin et cour, je ne le force pas mais je vais le forcer car il va perdre trop de masse musculaire et il risque d’avoir une hernie discale. C’est un petit fainéant qui adore le lit et le canapé.

      • Blerio sur 31 décembre 2021 à 20 h 55 min

        Très bon article. Effectivement, les escaliers c’est à éviter. Mon chien a eu une hernie à 2 ans car il prenait régulièrement les escaliers.
        Maintenant , on fait autrement et séances
        D’ostéopathe et beaucoup moins de soucis.w

        • Armel sur 1 mars 2022 à 10 h 32 min

          Bonjour,

          La hernie est elle passée par la médication ou vous avez du le faire opérer.

          J’ai ma Boubounette qui lors d’une promenade a commencé à boiter et à manquer des pas.

          Résultat atteinte cervicales sans troubles neurologiques, elle est depuis sous traitement mais pas encore comme d’habitude et je stresse pour elle.

    • Catherine laribe sur 3 septembre 2020 à 13 h 27 min

      Tres bon commentaire c est un boubou pour la première fois et je l adore
      Il est câliné et on prends beaucoup de précautions pour lui
      Vos conseils nous sont très importants
      Merci beaucoup
      Catherine

  4. Spiers sur 1 septembre 2020 à 11 h 38 min

    Bonjour
    Cet article m’est précieux
    Nous marchons tous les jours mais j’ai un escalier de 12marches pour aller à la chambre et même si je lui recommande de descendre lentement il se précipite
    Quoi faire ?
    Merci pour vos conseils
    Salutations. Rspiers

    • Spiers sur 1 septembre 2020 à 11 h 39 min

      Bonjour
      Cet article m’est précieux
      Nous marchons tous les jours mais j’ai un escalier de 12marches pour aller à la chambre et même si je lui recommande de descendre lentement il se précipite
      Quoi faire ?
      Merci pour vos conseils
      Salutations. Rspiers

    • Sabrina sur 1 septembre 2020 à 14 h 43 min

      Bonjour j’ai le même souci. J’ai un escalier qu’il adore grimper. J’ai acheter une barrière enfants… il a fait le tète le 1er soir at il n’a plus le droit de monter du coup.

  5. Carol sur 1 septembre 2020 à 12 h 18 min

    Bonjour,

    J’ai également deux bouledogues français, un m^le et une femelle et malheureusement, le mâle est paralysé suite à une hernie discale.
    Comme précisé dans l’article, c’est arrivé subitement. Nous l’avons directement emmené chez le vétérinaire de garde vu que c’est arrivé un dimanche mais malheureusement, il ne nous a pas envoyé assez vite en clinique vétérinaire pour le faire opérer en urgence sans cela, il aurait peut-être pu remarcher… L’attente de l’opération a été beaucoup trop longue et bien entendu, mon chien souffrait sans que je sache quoi faire pour le soulager vu que je ne suis pas vétérinaire. Si j’écoutais le vétérinaire, j’attendais jusqu’au lendemain avec mon chien qui souffrait le martyr… Je n’ai donc pas attendu et suis partie en urgence jusqu’en clinique où ils m’ont dit qu’il fallait l’opérer en urgence et où il avait entre 40 et 60 % de chances de remarcher… Malheureusement, il était dans l’autre pourcentage et n’a rien récupéré malgré l’hydrothérapie, les exercices et la chaise roulante de rééducation que nous avons achetée…
    Maintenant, il vit toujours avec nous mais il nous faut lui vider la vessie, il fait caca là où il se trouve sans s’en rendre compte etc…
    Heureusement, il est très heureux et il était hors de question d’envisager l’euthanasie… nous ne le faisons pas lorsqu’un humain est soudainement paralysé donc pourquoi eux… Mais tout ceci juste pour vous dire que si vous voyez que votre boubou souffre et a du mal à marcher, allez au plus vite voir ce qui se passe pour lui éviter la paralysie… Alors maintenant, je me rends bien compte que l’opération pour le chien pour une hernie discale coûte très cher mais si j’avais été envoyée par le vétérinaire plus vite dans une centre hospitalier, je sis certaine qu’il aurait eu plus de chances de remarcher…

  6. Dany sur 1 septembre 2020 à 15 h 02 min

    Bonjour,
    Manhattan a bientôt 4 ans et déjà une hernie discale depuis plus d’un an. Grâce à l’ostéopathe veterinaire qui vient tous les deux mois environ, elle n’a fait qu’une crise cette année.
    C’est une bonne solution alternative aux traitements qui leur abime l’estomac, et c’est efficace. Depuis, je la porte pour descendre ou monter les escaliers, et pour le canapé.

  7. Ginette Cyr sur 2 septembre 2020 à 19 h 59 min

    moi aussi j’ai 2 boubous ,frère et soeur, que j’ai depuis l’âge de 3 mois et ils sont hyper actifs. Lorsque je les sors dehors, ils descendent 8 marches et ensuite ,c’est la course autour de la piscine , ils se rentrent dedans, ils s’amusent ensemble mais pas capable de les arrêter. Ils sont en forme , on fait une marche à tous les jours, ne sont pas obèses, mangent du cru et grand cru le soir. ils ont maintenant 8 mois .J’espère qu’ils resteront en santé longtemps.

  8. Maxime D sur 14 août 2021 à 20 h 04 min

    Bonjour, ma petite femelle bouledogue de 2 mois et demie se frotte le dessus des pattes avant juste au dessus de ses ongles ce qui lui abîme jusqu’à la faire saigner… j’ai
    Rdv chez le vétérinaire d’ici peu mais avez-vous d’autres solutions mis à part des chaussons ?

    Merci d’avance !

  9. marie-france sur 31 décembre 2021 à 12 h 42 min

    ma petite Rose a été opérée le 9 juillet 2021. elle a mis 6 mois pour se remettre, elle va bien maintenant mais je fais très attention à elle. En voiture, je la monte et la descend, plus de canapé, plus de lit, j’évite les escaliers.
    bien sûr je ne suis pas toujours derrière elle mais je fais attention le plus possible. on a recommencé nos ballades mais moins longues.
    voilà, là elle est dans son lit en train de dormir. elle a 5ans 1/2 et j’espère la garder le plus longtemps possible.
    elle n’est pas obèse car c’est un boubou moins trapu que les autres, plus fine, elle mange suivant son envie. je l’aime tellement…..

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien