Site 100% dédié aux Bouledogues Français

Adoption : mâle ou femelle ?

mâle ou femelle

La décision d’adopter un chien nécessite une bonne préparation, mais aussi de se poser les bonnes questions.
Vous avez déjà trouvé le bon éleveur/association, et au moment de de choisir un chiot, vous vous demandez « Vais-je préférer un mâle ou une femelle ? », ou encore « Quel sexe me correspondra le mieux ? ».

Vos questions sont importantes, puisque le sexe d’un chien influe bien souvent sur son comportement avec les autres.

Caractère, avantages, et inconvénients, on va vous aider à y voir un peu plus clair.

Les différences physiologiques et comportementales

Les femelles

Chez nos chères crapules, les femelles sont connues pour être plus calmes, indépendantes, mais aussi obéissantes envers leur maître. Bien entendu, il faut également prendre en compte l’environnement de base, et le passé de la chienne pour connaître son véritable caractère.
Par instinct, les femelles ont tendance à être beaucoup plus protectrices, notamment envers les enfants, mais aussi plus anxieuses, et surtout très affectueuses.

Le seul « inconvénient » que l’on peut trouver aux chiennes, sera leurs périodes de chaleurs. Deux fois dans l’année, et pendant une quinzaine de jours, votre chienne aura ses chaleurs, ce qui inclut donc des pertes de sang, mais aussi un comportement changé. Lors de ces périodes, les chiennes ont tendance à être bien plus anxieuse, peureuse, et agressive, de plus, leur odeur chargée en hormones, attirera de nombreux mâles, ce qui rendra vos promenades bien plus compliquées à gérer.
Pour arrêter les chaleurs, et ainsi éviter tout risque de grossesse, mais également de certaines maladies (infections de l’utérus, tumeurs, ou encore grossesse nerveuse), la meilleure solution est encore de stériliser votre chienne avant ses deux ans.

Guide santé

Les mâles

Généralement plus puissants que les femelles, les mâles sont aussi bien souvent, beaucoup plus difficiles à éduquer. Lorsque l’on décide d’adopter un mâle, il ne faudra donc pas avoir peur de lui donner une éducation bien plus ferme, afin qu’il ne se dissipe pas.
Bien que cela nécessite plus de travail, un mâle vous garantira d’être un chien gourmand, joueur, et toujours prêt à monter la garde.

Le plus gros problème avec les mâles, c’est que leur instinct les poussera à protéger, et surtout marquer leur territoire, attendez-vous donc à ce que votre crapule tente d’uriner chez vous. De plus, ils sont capables de sentir la présence d’une femelle en chaleur à des kilomètres à la ronde, et, sans une bonne éducation, il sera bien capable de s’enfuir pour aller la rejoindre. D’ailleurs, c’est pour cela que les mâles ont une plus grande tendance à la fugue que les femelles.
Comme pour ces dernières, le meilleur moyen d’éviter les envies de marquage, de fuite, mais également l’agressivité, sera une stérilisation. Chez les mâles, la castration est conseillée dès l’âge de 6 mois.

Les stéréotypes

Même si l’on sait que les mâles sont en général plus puissants que les femelles, ils n’en sont pas pour autant plus dominants. Vous ne devrez donc pas utiliser la force, ou des punitions sur votre crapule pour l’éduquer. De plus, même si le sexe du chien entre en compte, il n’est pas totalement déterminant dans son caractère, chaque chien est unique, avec son propre passé, et nécessite qu’on y prête attention.

On vous parle beaucoup de stérilisation, et de l’âge idéal pour le faire, et, il existe encore un grand mythe dans le monde canin, à savoir : qu’une chienne devra avoir une portée avant d’être stérilisée. C’est totalement faux, et au contraire, une grossesse peut parfois être dangereuse pour votre chienne. De plus, une portée de chiots n’est pas à prendre à la légère, si vous décidez d’en avoir une, vous devrez être absolument sûr de vous si vous décidez de les garder, ou de les confier à des personnes de confiance.

Toujours sur la stérilisation, sachez que bien qu’elle vous permettra d’avoir une crapule qui ne marque pas son territoire, n’attaque pas ses congénères, et ne leur monte pas dessus également, elle ne pourra en aucun cas régler tous les problèmes comportementaux de votre chien. Cela reste avant tout un acte médical, qui réglera surtout les soucis liés à un contexte de « compétition » dans lesquels votre chien se met (notamment les mâles), mais si votre chien aboie trop, a des peurs, ou est anxieux, alors il faudra plutôt vous tourner vers un comportementaliste.

Si vous avez déjà un animal

Lorsque l’on possède déjà un animal, et notamment s’il s’agit d’un autre chien, la question du sexe de pose bien plus.

Si vous possédez déjà un mâle non-stérilisé, l’adoption d’un autre mâle pourrait créer beaucoup de conflits de territoires. En revanche l’adoption d’un femelle, pourrait engendrer une grossesse.

Si vous possédez une femelle non-stérilisée, et que vous adoptez une autre femelle, là aussi, un conflit pourrait se créer, notamment pour votre attention, de plus si les deux ne sont pas stérilisées, ce sera deux fois plus de surveillance pour vous lors des chaleurs. Et, si vous adoptez un mâle, là encore le soucis de grossesse pourra se poser.

Bien évidemment, même si votre animal est déjà stérilisé, des conflits et autres problèmes pourraient voir le jour. La meilleure chose sera de prêter attention à votre animal, peut-être que votre crapule paraît plus à l’aise avec seulement des femelles lors de ses promenades ? Ou peut-être préfère t’il s’amuser avec les mâles ?

Comme on le disait, chaque animal est différent, et rien n’indique que votre animal se sentira plus à l’aise avec un congénère du même sexe. Peut-être n’aura t’il aucune préférence.

Conclusion

Bien qu’il y ai beaucoup de différences physiques et comportementales entre les mâles et les femelles, le comportement en tant qu’individu sera lui aussi à prendre en compte.

Au final, l’élément le plus crucial pour une crapule obéissante, restera son éducation. Comme disait l’adage : «Il n’y a pas de mauvais chiens, que de mauvais maîtres ».

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien