Site 100% dédié aux Bouledogues Français

Acheter un chiot à Noël, la meilleure des mauvaises idées!

Offrir un chiot à un enfant ou à un autre membre de la famille pour Noël est certainement la pire idée que vous pouvez avoir si rien n’a été clairement cadré dès le départ !

Attention, nous ne sommes pas en train de dire qu’il ne faut pas adopter de chien et nous ne remettons pas en cause vos décisions. Le but de cet article est d’avancer tous les arguments sur le “pourquoi un chien ne doit pas être la responsabilité d’un enfant” et sur le fait que, malheureusement, la grande majorité des chiots adoptés à Noël sont abandonnés dans les 6 premiers mois de leur vie…

Bonne lecture !

Le chiot/chien n’est pas un cadeau de Noël.

Un chiot/chien qui intègre la famille n’est pas anodin. L’adoption d’un animal de compagnie doit être une décision longuement et mûrement réfléchie. Cet acte ne doit en aucun cas être compulsif puisque la vie d’un être vivant dépend de votre choix, de votre UNIQUE choix. 

Il faut retenir qu’un chiot (comme tout autre animal : chat, lapin, hamster, tortue etc.) demande de l’attention, de la présence, du temps, des soins

Si, à l’heure actuelle, vous ne parvenez pas à vous libérer du temps, vous pouvez d’ores et déjà oublier cette idée.

Si vous pensez que s’occuper d’un chien signifie lui acheter des croquettes, le sortir dans le jardin faire ses besoins et lui lancer la balle 5 min dans la journée, vous êtes loin du compte.

Si vous pensez qu’un chien ne peut pas tomber malade, vous vous trompez lourdement. Les frais vétérinaires coûtent cher et vous n’êtes jamais à l’abri d’un accident.

Même si votre enfant ou un autre membre de votre famille vous supplie pour avoir un chiot et vous promet de bien s’en occuper, vous devez tenir bon et ne pas céder.

Ce n’est pas à Noël qu’il faut prendre ce genre de décision.

À Noël tout est beau, tout est magique, tout est tellement génial !!!!! Mais la magie de Noël descend vite et vous vous retrouverez avec cette grosse responsabilité sur les bras… Comme beaucoup de parents qui ont malheureusement découvert quelques mois après que leur enfant ne s’intéresse plus à cet Être adorable. De plus, ils n’avaient pas prévu eux-mêmes en être pleinement responsables ! Ce n’est plus le moment de regretter. Ce petit être vivant vous a déjà adopté, il compte sur vous.

Guide santé

Un animal n’est pas un objet.

Un chiot (ou tout autre animal d’ailleurs !) n’est pas un cadeau de Noël, il n’est pas un objet que l’on offre à Noël à côté de la bouilloire design et du dernier smartphone à la mode.

Un chien est un animal, avec une vraie sensibilité et un cœur qui bat, qui demande de l’attention et de l’affection. Pour s’occuper du chien, il faut :

  • Du temps pour l’éduquer ;
  • Du temps pour s’en occuper lorsqu’il est adulte ;
  • De la patience lorsqu’il fait des bêtises ;
  • Des connaissances pour l’éduquer correctement en respectant sa nature animale ;
  • Des connaissances pour le comprendre ;
  • Et, à défaut, des moyens financiers pour prendre des cours auprès d’un professionnel canin : un éducateur etc.
  • Il faut également avoir en tête qu’il s’agit d’un engagement important pour plusieurs années, et facilement 12 à 18 ans pour un chien…..

Si un membre de votre famille réclame un chiot/chien pour Noël, ce n’est pas lui rendre service que de céder à cette envie, voire ce caprice. Si cette personne veut un animal de compagnie, elle prend seule la décision et l’adopte elle-même. C’est à elle de décider du bon moment, de la race qu’elle désire et, surtout, de faire connaissance avec l’animal AVANT de l’adopter. Et un enfant est souvent bien loin d’imaginer toutes les conséquences que peut avoir cette envie de cadeau…

Retenez bien que ce n’est pas vous qui choisissez l’animal, c’est l’animal qui vous choisit !

Offrir un chien à un enfant pour le responsabiliser, une idée que vous feriez bien d’oublier très rapidement !

Quelle que soit la raison, on n’achète pas un chien à un enfant pour le responsabiliser ! 

Tous les éducateurs canins vous le diront : la vie d’un chien NE DOIT PAS être entre les mains d’un enfant et, en tant que parent, vous n’avez pas le droit d’imposer cela à votre enfant. C’est une énorme responsabilité ! Même si votre enfant vous tanne depuis des mois, c’est votre rôle en tant que parent ou en tant qu’adulte de dire “non”. 

Après avoir lu cela, si vous pensez vous rabattre sur un rongeur, nous vous déconseillons tout autant cette idée. La vie d’un animal, quel qu’il soit, ne doit pas être entre les mains d’un enfant. 

Si vous voulez responsabiliser un enfant, on commence progressivement par les tâches ménagères adaptées à son âge. S’occuper d’un être vivant n’en fait pas partie.

Pas de ticket de caisse pour faire un échange, ni de garantie satisfait ou remboursé.

Offrir un animal de compagnie n’est pas une bonne idée. Comme nous l’avons dit, ce sont les animaux qui choisissent leur maître et rarement l’inverse.

En choisissant un animal pour un membre de votre famille, il y a des risques que le courant ne passe pas entre eux. Si l’alchimie ne se fait pas, malheureusement, l’échange ou le retour contre remboursement n’est pas possible.

Avant d’adopter un animal, il convient de se renseigner avant sur les différentes races, les besoins, les soins à apporter, les obligations etc. Seulement après avoir pris connaissance et en pleine conscience, l’animal peut être adopté. 

Il faut aussi garder à l’esprit qu’un chien (ou un autre animal) sera un compagnon sur le long terme. Certaines races de chien présentent une espérance de vie de 18 ans… C’est long 18 ans, il faut en avoir conscience et être totalement prêt à prendre en charge tous les frais itinérants à la vie de votre petit compagnon à pattes ou à plumes !

Comme dit plus haut, personne n’est à l’abri d’un accident ou d’une maladie. Les frais vétérinaires sont très onéreux.
De plus, il y a des frais que vous serez obligés de faire comme :

  • Les vaccins et les rappels,
  • La puce électronique ou le tatouage qui est obligatoire, 
  • Les frais de stérilisation si vous le souhaitez ;
  • Le vermifuge (médicament antiparasitaire) ;
  • Ainsi que tous les autres frais imprévus (maladies, accidents etc.).

Dans un objectif de prévention contre les abandons, nous vous prions de rester responsables et raisonnables si vous envisagez d’adopter un chien (ou un autre animal pour Noël). Les chiens ne sont pas des jouets. Une fois adoptés, ils ne peuvent être remboursés ou échangés.

Gardez à l’esprit que certaines races de chien à l’âge adulte peuvent atteindre 70 kg, voire 80 kg pour les races les plus imposantes. C’est très gros !

Un Golden Retriever, par exemple, peut peser 40 kg à l’âge adulte. Alors, lorsqu’ils sont bébés, ils sont tous mignons ! Mais un chiot grandit ! 

Si vous décidez d’offrir un chiot/chien à Noël, retenez que ce n’est pas le bon moment pour prendre une telle décision. De plus, si c’est pour l’abandonner dans un refuge plein à craquer 4 mois après parce qu’il fait ses besoins partout et que vous n’avez finalement pas le temps, ni la patience… 😊😉 Retenez-vous et achetez une peluche 😊😉

1 Comment

  1. Heraud sur 15 décembre 2021 à 11 h 27 min

    👍 tout simplement

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien