Site 100% dédié aux Bouledogues Français

7 conseils pour adopter un chien adulte

Adopter un chien adulte pour lui donner une deuxième chance, c’est un beau geste !

Un geste que l’on salue et que l’on admire.

Merci à toutes les personnes qui luttent contre l’abandon et qui offrent, à nos petits amis à quatre pattes, une seconde chance. Parce que tout le monde a le droit d’en avoir une !

Si vous choisissez d’adopter un chien adulte dans un refuge (type SPA) ou par le biais d’un site internet, il est essentiel de respecter quelques étapes.

En effet, selon le passé de l’animal adopté, quelques précautions doivent être prises. Un chien ayant été maltraité peut avoir des réactions inattendues face à une situation stressante.

Pour exemple : J’ai le souvenir d’une chienne ayant été élevée beaucoup trop durement, l’éducation positive ne faisait pas partie de son quotidien malheureusement. Le propriétaire de la chienne la maltraitait constamment. Suite à une saisie pour cause de maltraitance, la chienne a été placée en refuge. Cette dernière s’est aplatie totalement au sol dès que nous levions la main pour attraper quelque chose…

Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour accueillir comme il se doit ce nouveau compagnon adulte.

Bonne lecture !

Comment se comporter avec un chien adulte ?

L’adoption d’un chien adulte n’est pas une action anodine. Elle demande de l’attention et surtout de la patience envers l’animal adopté.

Certains animaux ont un passé très lourd, une grande patience est indispensable. Vous devez également être disponible pour votre chien, comme vous le feriez avec un chiot d’ailleurs.

1. Une décision réfléchie.

Tout comme l’adoption d’un chiot, adopter un chien adulte doit être le résultat d’une longue réflexion en ayant pesé le Pour et le Contre. 

Des frais conséquents suivent souvent une adoption dont :

  • L’achat de la nourriture,
  • L’achat du matériel (coussin, panier, gamelle etc.),
  • Les frais vétérinaires,
  • Les frais de garde éventuels

Et, outre les frais financiers, c’est tout votre mode de vie qui est chamboulé.

Il va falloir être présent pour le sortir régulièrement et s’occuper de lui correctement en lui proposant des sorties enrichissantes.

Dans certains cas d’adoption d’un chien adulte, vous devrez faire appel à un éducateur canin. Là aussi, des frais sont à prévoir. 

2. Un coup de cœur sans équivoque.

En parcourant les box des différents refuges, écoutez votre cœur.

Le coup de cœur doit être réciproque. 

Si un chien vous adopte autant que vous souhaitez l’adopter, alors vous êtes bien partie pour vivre une aventure pleine de bonheur et de bons moments. C’est ainsi que commencent les relations les plus belles entre un chien et son propriétaire.

Le coup de cœur est important lorsque l’on adopte un chien adulte. C’est justement cette différence qui va faire que le chien se sentira bien et à sa place, dans la bonne famille !

Attention, si vous vous rendez dans un ou plusieurs refuges et que vous ne ressentez pas le coup de cœur pour un chien (et ce n’est pas grave !), ne vous “forcez” pas à en adopter un malgré tout.

Cela signifie simplement que votre âme sœur n’est pas encore là.

Il est préférable de revenir régulièrement dans les refuges plutôt que d’adopter un chien adulte et, dans le pire des cas, qu’il soit abandonné une 2ème fois. 

Guide santé

3. Arrivée à la maison, la tranquillité est de rigueur.

Dans le cas d’une adoption d’un chien adulte, il faut bien garder à l’esprit que celui-ci a pris ses habitudes dans le lieu où il vivait (en refuge ou dans une famille d’accueil par exemple). Tout est à refaire pour lui : découvrir les lieux, prendre ses marques, avoir confiance etc.

Lorsque votre nouveau compagnon arrive chez vous, laissez-le explorer, découvrir son nouvel environnement.

Pas de bisous ou de câlins forcés. Cela pourrait déclencher chez lui un stress pouvant provoquer une réaction agressive.

Si vous avez des enfants, expliquez-leur qu’ils ne doivent pas embêter le chien, il faut qu’ils le laissent tranquille pour le moment, ils ne doivent pas le solliciter.

Lorsque le chien se sera habitué à ses nouveaux maîtres, il sera plus à l’aise et donc plus enclin aux jeux et au partage.

En résumé : Laissez-le respirer et laissez-lui le temps de prendre ses marques.  

4. Faire face aux imprévus et aux petits accidents.

En adoptant un chien adulte, il faut être bien conscient que beaucoup d’entre eux en sont là aujourd’hui car ils ont été abandonnés par leurs précédents maîtres. 

Ils peuvent donc avoir des comportements particuliers, comme dans l’exemple donné en introduction avec notre petite chienne maltraitée.

Une nouvelle vie peut provoquer chez l’animal un réel changement de comportement. Quelques séances de rééducation peuvent être nécessaires pour le bien-être de certains animaux.

Vous devrez également vous montrer patient en mesurant pleinement la responsabilité que l’adoption d’un chien adulte peut engendrer. 

La vie passée de nos petits compagnons n’a pas toujours été rose et, malheureusement, certains promènent ces valises longtemps.

À vous de vous adapter et d’être présent pour l’aider à dépasser ces mauvaises expériences.

5. La rééducation est importante.

Un chien ayant vécu quelque temps en box dans un refuge ou dans un lieu similaire peut avoir perdu les bonnes habitudes. Certains chiens ne les ont d’ailleurs jamais acquises…

En adoptant un chien adulte, il va falloir reprendre toute l’éducation, comme avec un chiot. 

S’il fait ses besoins à l’extérieur, félicitez-le !!

Si un petit accident survient et qu’il a fait ses besoins à l’intérieur, ne le grondez pas et ne le punissez pas non plus. La punition peut faire l’effet inverse et faire s’effondrer tous ses efforts. 

Encore une fois, faites appel à un éducateur canin si cela est nécessaire.

6. Les règles à respecter.

En adoptant un chien adulte, ne faites pas l’erreur de le laisser faire tout ce qu’il veut. Il doit, dès son arrivée, comprendre quelles sont les règles à respecter dans la maison.

Un chien ayant été abandonné et ayant changé régulièrement de “maison” doit être cadré rapidement.

Ce n’est pas une mauvaise chose !

Un chien n’est pas comme un humain. Pour s’épanouir, il a besoin d’un cadre et de règles, comme dans une meute. 

Rester dans son panier ; s’asseoir quand on lui demande, ne pas monter sur le canapé : Toutes ces règles doivent être mises en place immédiatement, dès son arrivée.

Le plus important ici est d’instaurer des règles et de s’y tenir, quoi qu’il en coûte. 

Si c’est non un jour, c’est non toujours !

7. La cohabitation avec vos autres animaux.

Si vous avez déjà un chien chez vous (ou plusieurs), évitez de les faire se rencontrer directement dans la maison.

Une rencontre avant l’arrivée réelle du chien adopté est importante.

Faites-les se rencontrer dans un terrain neutre pour qu’ils apprennent à se connaître en dehors de la maison qui est un territoire bien gardé.

Nous vous déconseillons d’intervenir dans leurs échanges. 

La raison ? Comme nous l’avons dit, les chiens ont besoin d’instaurer des règles entre eux, une sorte de hiérarchie. Laissez-les faire, c’est important. N’intervenez pas.

Attention à bien conserver la même attention pour votre chien déjà présent.

Ne portez pas toute votre attention sur votre nouveau chien.

En cas de bagarre ou de tensions entre eux, ne faites aucune différence. Tous les deux dans leur panier, pas de sentiment sur ce point-là.

Avez-vous déjà adopté un chien adulte ?

Si vous avez d’autres animaux, comment cela s’est-il passé ?

Nous sommes impatients de lire votre histoire en commentaire ! 🙂

SI vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à nous les poser.

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien