Site 100% dédié aux Bouledogues Français

3 astuces pour que mon chien ne perde plus ses poils

Comme chez les humains, les animaux vont perdre leurs poils.
Ce phénomène apparaît lors des changements de saison, il s’agit là d’un cycle naturel. En effet, 2 fois par an, les poils de votre chien poussent et tombent.
Ces cycles apparaissent généralement au printemps et à la fin de l’été, lorsque les températures chutent pour l’automne/hiver.
Dans cet article, nous allons voir ensemble les causes de cette chute de poils ainsi que les potentielles maladies qui peuvent apparaître chez le chien.
Bonne lecture !

La chute des poils est-elle normale ?

Comme dit dans l’introduction, un chien va perdre ses poils deux fois par an : au printemps puis à l’automne. Cette chute saisonnière est tout à fait normale.

Chez certains chiens, la chute des poils est plus visible que pour d’autres. En effet, en fonction des races, les poils ne repoussent pas à la même vitesse.
Les chiens nordiques, par exemple, ont les poils qui poussent lentement. Les chiens à poils frisés ont généralement une mue discrète alors qu’avec les chiens à poils longs, on peut vite avoir l’impression qu’ils perdent leurs poils tout le temps !

Mais non, la mue chez le chien est un phénomène tout à fait normal et nécessaire pour le renouvellement du pelage.

Un chien a plus de poils en hiver qu’en été.

Dans les cas cités ci-dessus, la chute des poils est normale et non problématique. Il s’agit là d’une chute saisonnière, nécessaire au renouvellement du pelage.

Aucune inquiétude à avoir à ce sujet.

Guide santé

La perte anormale des poils chez le chien.

Si votre chien perd anormalement ses poils, quelques pistes sont à explorer pour tenter de solutionner cette situation au plus vite.

Mais, comment repérer une chute anormale des poils chez le chien ?

La perte de poils est considérée comme anormale si le pelage tombe par touffes de poils importantes et que le chien présente des symptômes d’irritations cutanés (inflammations, pelades, rougeurs, dépilation, croûtes etc.)

Ces causes peuvent être la conséquence d’un stress intense, d’une maladie de peau ou d’une autre pathologie non diagnostiquée.
Il est vivement conseillé de consulter son vétérinaire pour poser un diagnostique rapidement et donner au chien un traitement adapté pour stopper cette perte de poils.
En effet, la perte de poils est peut-être que la face visible de l’iceberg. Il est très important de consulter un professionnel pour écarter toutes maladies graves.

Quelles sont les causes de la perte des poils chez le chien ?

Un chien perdant anormalement ses poils peut être considéré comme sujet à l’alopécie. Ce terme médical désigne une perte anormale et/ou excessive de poils.

L’alopécie peut être provoquée par la présence de parasites externes entrainant une irritation cutanée causant la perte des poils  Comme les puces, la teigne ou encore la gale canine.
Ces parasites et champignons entrainent généralement un grattage intense provoquant des croûtes, des plaies, des inflammations etc.
D’autres affections peuvent entrainées l’alopécie comme la dermatite ou encore la démodécie canine. Ces affections provoquent une dépilation localisée ou diffuse sur le corps. Une forte odeur cutanée peut aussi être observée.

Enfin, le stress intense peut provoquer une chute excessive des poils.
Un chien peut être stressé pour diverses raisons : il a changé d’environnement, son régime alimentaire a été modifié, il a des carences alimentaires ou est sujet à certaines allergies.

En résumé, la chute des poils peut être provoquée par :

  • Une infection fongique (exemple : teigne),
  • Une infection parasitaire (exemple : gale, puces, leishmaniose etc.),
  • Une infection bactérienne (exemple : allergie alimentaire, dermatite atopique)
  • Une maladie endocrinienne (dérèglement hormonal : problème au niveau de la thyroïde),
  • Une maladie génétique ou congénitale,
  • Un stress important causé par une situation particulière (changement d’environnement, abandon, régime alimentaire modifié, trouble du comportement etc.)

Comment éviter et/ou soigner la chute des poils ?

1. L’alimentation est un élément fondamental.

Si votre chien perd ses poils à cause de carences ou d’un régime alimentaire non adapté, il est vivement conseillé d’établir un bilan sanguin auprès de son vétérinaire.
Il faudra ensuite se tourner vers une alimentation plus adaptée comme des croquettes d’excellente qualité et plus riches en protéines, des repas fait maison, des produits à base de poisson, des compléments alimentaires naturels (huile de saumon, levure de bière etc.).
Les compléments alimentaires se mélangent généralement directement dans la ration quotidienne de votre chien pour une meilleure absorption.
Pour les chiens plus sensibles, des croquettes hypoallergéniques existent et sont plus adaptées.

2. Le toilettage régulier peut apporter de bons résultats.

Pour lutter contre la perte de poils, un toilettage régulier de votre chien est très bénéfique. L’objectif est de retirer souvent et efficacement les poils morts pour ne conserver que les poils sains.

Non étouffée, la peau de votre chien respire et n’est pas encombrée par les poils morts.

Des shampoings adaptés aux problèmes de peau sont aussi très efficaces.
Si votre chien est atteint d’une maladie parasitaire, fongique ou bactérienne : Des solutions existent pour le débarrasser de ces maladies. Des shampoings spécialement conçus pour cette utilisation ont été développés pour traiter la maladie jusqu’au cœur du poil et de la peau.

Pour cela, vous pouvez demander conseils auprès de votre vétérinaire.

3. Les traitements naturels ou médicamenteux.

Enfin, pour que votre chien ne soit pas ennuyé par des parasites (comme les puces, les tiques etc.), vous pouvez acheter des médicaments en pharmacie ou chez les vétérinaires.
En spray, en pipettes ou en cachets, des traitements anti-tiques et antipuces existent pour tous les chiens et tous les poids.

Si vous préférez un traitement plus naturel, vous pouvez parfaitement confectionner votre traitement anti-tiques et antipuces vous-même en suivant des recettes.
Composés de plantes, d’huile naturelle et de vitamines, ces traitements ne sont pas toxiques pour le chien et peuvent contribuer à ce qu’il retrouve un poil brillant et beau.

Partagez-nous vos méthodes en commentaires !

1 Comment

  1. Caroline Laurent sur 9 février 2021 à 12 h 43 min

    En fait rien de nouveau pour qu’un chien ne perde pas ses poils une bonne alimentation un brossage régulier et un antiparasitaire on apprend rien de nouveau hélas

Laissez un commentaire





sur la santé de

           votre chien